Ink Oscillations / Drawing Machine par Parse/Error

Avec ce nouveau projet, l’artiste français Parse/Error explore l’interaction homme/machine et son implication dans le processus du dessin.

Des lignes et des vagues organiques, pensées sur ordinateur, puis tracées patiemment par une machine à dessiner fabriquée à la main. Ici, l’ordinateur et la machine ne mettent en marche aucun processus génératif, mais sont utilisés uniquement comme outils exécutant dans le cheminement créatif.

La machine
En ajoutant une machine dans la chaîne cerveau-main-crayon-papier, ce projet questionne le processus créatif et l’interaction homme/machine.
Qui est l’artiste, le cerveau, la main ou la machine ? Comment considérer un dessin pensé par un cerveau et un imaginaire, réalisé au feutre sur papier, mais dans lequel une machine s’interpose entre l’image mentale et les mouvements du stylo ?
La machine à dessiner utilisée dans ce projet a été fabriquée à la main sur le principe du DIY, en combinant des composants électroniques, des pièces imprimées en 3D et les pièces recyclées d’une vieille imprimante 3D. Les plans et les logiciels utilisés sont open source et disponibles gratuitement sur Internet. Cette machine à dessiner est inspirée du travail de Henry Arnold et Alain van Hanegem.

Les dessins
Feutre sur papier, machine à dessiner. Taille: 420x297mm (A3) Chaque dessin est édité à 5 exemplaires. Signé, numéroté et tamponné. La machine prend entre 45 et 90 minutes pour chaque dessin, ce qui rapproche l’expérience d’un dessin manuel plutôt que d’une imprimante moderne et rapide.

Les dessins sont en vente sur le site de l’artiste !!

En savoir plus sur Parse/Error


Galerie


Laisser un commentaire