Installation sonore monumentale à Taïwan

Sur l’île Kinmen à Taïwan, une tour de haut-parleurs en béton, qui diffusait jadis une propagande anticommuniste à travers la mer jusqu’en Chine, a été transformée par des artistes à l’occasion de Sonic Territories.

Située à six kilomètres de la côte chinoise continentale, la façade brutaliste de la tour Beishan est équipée de 48 haut-parleurs de qualité militaire. Durant la guerre froide, le gouvernement taïwanais s’est servi de cette tour pour diffuser une propagande anticommuniste sur la ville de Xiamen.

Pour l’évènement Sonic Territories, l’enceinte géante a interprété le travail de trois musiciens taïwanais, Hsia-Fei Chang, Wang Fu-Jui et Ada Kai-Ting Yang, dirigés par le musicien berlinois d’origine française Augustin Maurs.
Dans une déclaration à ArtNet à propos du projet, qui s’est déroulé à l’occasion du 60e anniversaire de la crise du détroit de Taiwan, Maurs a déclaré:

« L’art n’a pas besoin d’être explicitement politique pour être politique »

Pour en savoir plus: Sonic Territories

Photos © Sonic Territories


Galerie


Laisser un commentaire