Le projet Backboard transforme les vieux terrains de basket en oeuvres d’art

Le projet Backboard a débuté en 2014, lorsque Daniel Peterson, ancien basketteur des Grizzlies de Memphis, a remarqué l’état négligé de plusieurs terrains de basket de sa ville.

Pour faire revivre ces espaces, Peterson a commencé à rénover les terrains en apportant de petites améliorations, en comblant les fissures ou en repeignant les lignes de base nécessaires à un jeu réglementaire.
Alors que Peterson commençait à améliorer les terrains de Memphis, sa démarche s’est développée pour lui permettre non seulement de s’occuper des espaces de jeu, mais également de générer de l’enthousiasme pour les parcs publics environnants. Il s’est alors associé à l’artiste Anthony Lee pour créer « Project Backboard ».

Je préfère travailler avec des artistes liés à la ville où nous intervenons. Avoir l’artiste sur place est très utile pour l’installation et surtout si c’est une ville que je ne connais pas, un artiste local peut créer une œuvre avec plus de sens et de contexte.

Après avoir relancé plusieurs terrains de basket à Memphis, Project Backboard s’est invité à St. Louis et à Los Angeles. Actuellement, l’organisation collabore avec des villes de la côte Est, notamment Baltimore et New York.

Pour en savoir plus: Project Backboard

Photos © Project Backboard


Galerie


Laisser un commentaire