Les animations hypnotiques et envoûtantes d’Andreas Wannerstedt

L’artiste suédois Andreas Wannerstedt est à l’origine de ces petites animations perpétuelles baptisées « Oddly Satisfying », qui nous hypnotisent et nous réconfortent à la fois.

Comme le titre le suggère, la géométrie dynamique est censée susciter une sorte de satisfaction étrange, ce qu’Andreas appelle, « ce sentiment inexplicable que nous connaissons tous ».
En effet, ces animations sont gratifiantes et témoignent de la fascination d’Internet pour les « Autonomous Sensory Meridian Response », ou ASMR: des graphiques colorés en boucle qui apaisent la psyché du spectateur alors qu’il consomme sans cesse des contenus numériques.

Pour en savoir plus: Andreas Wannerstedt

Artwork: © Andreas Wannerstedt
Design Sonore: © David Kamp


Laisser un commentaire

Commentaires

9
| 17 octobre 2018
  1. Par Jahmain |

    Super ! Merci pour la référence. Il y a clairement une tendance qui se dessine dans le combo set design + motion design… Vivement qu’on en finisse avec le flat.

  2. Par PAREL Claudine |

    Bonjour,
    Où pouvons nous trouver vos œuvres ?
    Nous serions très intéressés d’en posséder une .
    Votre travail est fabuleux.
    Bien cordialement.

  3. Par yves LOMBARD |

    bonjour !
    bravo c est superbe
    ou peut on acheter une telle oeuvre ?
    merci

  4. Par Antoine Jordan-Meille |

    Merci de me me dire où l’on peut se procurer les mobiles de Monsieur andreaswannerstedt

  5. Par JDD |

    Bonjour Antoine,

    ce ne sont pas des mobiles ce sont des animations digitales, ce ne sont donc pas des objets mais uniquement des créations numériques.

    Bonne lecture !
    L’équipe du JDD

  6. Par DANIEL BOYER |

    Je trouve cela magnifique. Travail exceptionnel serais désireux de posséder une de vos œuvres. Merci de me faire réver.

  7. Par Barbato |

    j’aimerais commander une oeuvre

  8. Par Ching Sing wah |

    Fabuleux. Fantastique.Où peut-on acheter un de ces œuvres.
    Merci.

  9. Par JDD |

    Bonjour,

    ces oeuvres ne s’achètent pas car elles ne sont pas physiques mais numériques. Vous pouvez uniquement les contempler sur un écran 🙂

    Bonne journée
    Journal du Design