Les sculptures de Selçuk Yılmaz incarnent les effets chaotiques du changement climatique

En martelant et en soudant plus de 20000 pièces, l’artiste Selçuk Yılmaz crée des sculptures qui manifestent l’énergie de la nature face aux dommages créés par l’homme et le changement climatique.

Le dernier projet Blue Planet, de l’artiste basé en Turquie, a pris près de deux ans pour sa réalisation.
Selçuk Yılmaz dit qu’il voulait que le projet parle de destruction de l’environnement, un vautour attend à proximité, espérant manger les autres animaux après leur mort.

« La femme tient dans sa main notre planète, comme si elle la protégeait, alors que tout autour c’est le chaos. »

Pour en savoir plus : Selçuk Yılmaz

Photos © Selçuk Yılmaz


Laisser un commentaire