Lignes fines, pointillisme et réalisme noir et gris par Tritoan Ly

Ce cambodgien/chinois né en Thaïlande, déménage en Nouvelle-Zélande à l’âge de quatre ans. L’école n’étant pas trop son truc, il s’intéresse à la musique puis à la danse. À 17 ans, il participe à de nombreux tournois nationaux de break dance.

À 18 ans, il commence à enseigner la danse dans les prisons pour jeunes. Après quelques années, Tritoan jette l’éponge et commence la photographie, il se spécialise dans la photo de mode et de mariage. En 2013, un de ses amis le convainc d’acheter une machine à tatouer au prix de 20 $. Sans connaissances préalables sur la façon de tatouer, il lui a permis de le tatouer pour la première fois. Puis d’autres amis ont été assez sympa et un peu stupides pour lui faire confiance et lui offrir leur peau, c’est ainsi qu’il a fait son apprentissage. Dans sa quête pour devenir un tatoueur professionnel, son but était de travailler pour un studio de tatouage réputé composé d’artistes étonnants qui l’aideraient à évoluer.

En novembre 2014, il soumet son portfolio à Dreamhands Studio qui le sélectionne et il fait son entrée dans la cour des grands. Dans sa courte carrière, il a développé au fur et à mesure son propre style et se spécialise dans les lignes fines, le pointillisme, le réalisme en noir et gris et les fleurs. Au début de l’année 2016, il a pris la décision d’ouvrir son propre studio, Seventh Day Studio qui compte aujourd’hui 5 tatoueurs résidents talentueux. Voici un aperçu de l’univers de Tritoan Ly.

En savoir plus sur Tritoan Ly et Seventh Day Studio
Artwork: © Tritoan Ly


Galerie


Laisser un commentaire