Macro photographies par Andrew Osokin

Un résultat étonnant

Nous sommes tous familiers des formes les plus communes de la glace : flocon, glaçon… Mais, mettez tout ça sous un objectif macro et soudain on se retrouve dans un territoire beaucoup plus méconnu où l’on perd tout repère et toute notion des formations naturelles qui nous entourent.

C’est ce que nous démontre le photographe russe Andrew Osokin avec son travail phénoménal pour capturer de telles formations de glace, qui restent bizarrement si symétriques et régulières. Comme quoi, la nature est le plus grand architecte du monde.

Tristan.

SOURCE


Laisser un commentaire