Paperbridge par Steve Messam

L’artiste britannique Steve Messam a installé un pont au-dessus d’un ruisseau au Royaume-Uni en utilisant 20 000 feuilles de papier rouge vif et quatre tonnes de pierre. Commandée par l’organisme de tourisme Lakes Culture, Paperbridge est une arche auto-portante supportée de chaque côté par des gabions d’acier remplis avec de la pierre locale.

Le pont est construit à partir d’une série de « blocs » – chacun comprenant deux rames de papier, de 1000 feuilles. Tout d’abord, une structure de contreplaqué cintrée a été placée entre les deux supports, permettant aux blocs d’être empilés et placés au-dessus du ruisseau. Le pont est maintenu en place entièrement par compression; pas de colle ou d’autres fixations sont utilisées. « Comme une installation, le pont crée un point focal dans le paysage et un point de référence pour comprendre la couleur, la forme et l’ampleur de l’environnement » explique Steve Messam.

Conçu pour supporter le poids de personnes et d’animaux curieux qui traversent le ruisseau, en théorie, le pont peut soutenir au moins son propre poids – ou 60 moutons – mais en réalité il n’est pas assez grand pour le permettre. Le pont est résistant aux intempéries et a déjà survécu à de fortes pluies. « Quand il pleut, le pont est mouillé, mais la compression est tellement forte que très peu d’eau s’infiltre dans le papier. Elle fait même gonfler les fibres du papier et provoque une augmentation de la compression rendant le pont encore plus résistant. » Messam a choisi la teinte rouge pour mettre en évidence les environs verdoyants.

Pour en savoir plus sur Steve Messam, cliquez ici.

source


Galerie


Laisser un commentaire