Résonances, exposition Eliane Gervasoni x Imperffetolab à la Mobilab Gallery

Eliane Gervasoni présente une série de dessins à l’encre blanche sur papier noir dont les lignes troublent la perception et résonnent avec l’oeuvre de l’italien ImperfettoLab. Ici le design rencontre l’art et s’inspire de l’imperfection de la matière, des objets bruts en fibre de verre qui dialoguent avec le trait précis et cinglant de l’oeuvre au noir de l’artiste lausannoise.

Des intrusions photographiques dans les dessins d’Eliane Gervasoni et encore plus l’expérience secrète de la compréhension de l’espace. Préparé avec méticulosité, le dessin est encre blanche qui brise les ténèbres, le papier noir uniforme constitue le cosmos qui, avec ce tour de manège, devient imagination exacte et précise.

ImperfettoLab (Laboratoire de l’Imparfait) est comme une gerbe de formes qui entrent dans la catégorie des objets de relation, ce qui suppose une distance. Ce qui semble proche de la pratique quotidienne est inclus comme intrus. L’imperfection est la percussion du tambour qui annule le mouvement entre les coups.

Ces deux énigmes lointaines pourront se résoudre et mourir car, confrontées, elles coïncident exactement en un point où le dessin, sans vie, laisse apparaître le projet de l’objet. Ce dernier, fonctionnel et instrument de l’idée, prend la vigueur de l’habiter.
Extrait du communiqué de presse Gasparelli Arte Contemporanea

« Nourrie par mes aspirations musicales (John Cage) et architecturale (Louis I. Kahn), je poursuis avec mon nouveau travail de dessins, mes expérimentations de déclinaisons sérielles en explorant des formes simples et leur évolution. Pour obtenir un contraste puissant entre le noir et le blanc j’ai choisi de tirer des lignes à l’encre blanche sur un carton noir mat une version non-éphémère du dessin à la craie sur tableau noir. Au départ, une forme simple, géométrique élémentaire le plus souvent. Des lignes droites ou non, puis explorer les combinaisons. Avec la répétition des lignes, une cadence de traits blancs et ses variations, j’ai pu obtenir des vibrations et des effets optiques qui animent les travaux et deviennent ainsi parfois bi-dimensionnelle.« 

Exposition du 3 novembre au 18 novembre – Vernissage vendredi 3 novembre de 16h à 19h – Mobilab Gallery à Lausanne.

En savoir plus sur Eliane Gervasoni, ImperfettoLab & Mobilab Gallery


Eliane Gervasoni dessin, encre blanche sur papier Canson noir 160g, 140 x180 cm – 2016


Bioma, ImperfettoLab 2016, 275 x 90 x 100 cm


Galerie


Laisser un commentaire