Rotations 61.25m³ par Benjamin Testa

Benjamin Testa construit un appartement dont les murs, délimitant l’espace habitable, ont volés en éclats. Seule la structure de l’habitation reste visible. Les volumes blancs, projetés sur les parois de la galerie d’exposition selon des rotations strictes, perdent leur fonction première. Le mouvement est figé dans l’instant alors que d’amples arcs de cercle en laissent apparaître la trace.

Ce que dit l’artiste: « La géométrie a été déterminante dans la conception d’un environnement architectural rectiligne. Penser l’espace en terme de droites, de points, de cubes est un choix qui a été opéré selon des principes établis. Dans une démarche archéologique, je me tourne vers la source de cette construction artificielle du monde. Je distingue un espace géométrique « continu, infini, tridimensionnel, homogène, isotrope » d’un espace perçu « sous sa triple forme visuelle, tactile et motrice ». »

Pour en savoir plus sur Benjamin Testa, cliquez ici.


Galerie


Laisser un commentaire