Sculptures sur-dimensionnées d’animaux en paille de riz au festival d’art de Wara au Japon

L’automne est arrivé, ce qui signifie au Japon, qu’est venu le temps de la récolte annuelle de riz. Chaque année, les agriculteurs veillent à ce que la paille de riz restante, connue sous le nom de «wara», ne se perde pas.

Le wara est recyclé et utilisé pour alimenter le bétail, améliorer le sol et dans la région côtière de la Préfecture de Niigata, il est même utilisé pour faire des sculptures gigantesques et bestiales pour le Wara Art Festival, tenu au parc Uwasekigata. En ce moment, ce tient donc la 10ème édition du festival et pour marquer le coup, les organisateurs ont réalisé des sculptures deux fois plus grandes que d’habitude. Les sculptures sont si énormes qu’elles ont besoin de cadres en bois pour une plus grande stabilité. Les oeuvres comprennent des lions féroces, des gorilles gigantesques, des crocodiles énormes et des rhinocéros imposants.

La communauté agricole de Niigata a contacté l’université locale d’art de Musashino afin que les étudiants transforment l’excès de paille de riz des agriculteurs en œuvres d’art, c’est ainsi que le Wara Art Festival est né. Depuis lors, les étudiants en art viennent concevoir et construire de nouvelles bêtes chaque année dans le parc Uwasekigata. Le festival de cette année a pris fin, mais les sculptures de paille restent exposées jusqu’au 31 octobre 2017.

En savoir plus sur le Wara Art Festival

source


Galerie


Laisser un commentaire