Table For Two par Shani Ha

« Table For Two » est une installation in situ de l’artiste française Shani Ha, sur l’invitation de la commissaire d’exposition Sinem Disli. La pratique de Shani Ha se situe à la limite de l’art et du design. Elle crée des sculptures interactives et plurielles qui donnent lieu à des photographies, performances et installations.

Les New-Yorkais sont constamment entourés de monde et sont pourtant souvent seuls. Dans une ville où plus de la moitié de la population est célibataire, chacun semble avide de rencontres tout en continuant à ignorer ceux qui les entourent au quotidien. Les applications et sites de rencontres sont en plein essor et la plupart des interactions sociales se font à travers des écrans. Les échanges réels et tangibles semblent s’effacer devant la communication virtuelle; encourageant l’égocentrisme face à l’empathie.

Shani Ha s’approprie le contexte et le vocabulaire d’un restaurant en détournant une iconique table de bistro au travers d’une installation interactive. La table est littéralement scindée entre l’intérieur et l’extérieur; questionnant les limites de l’espace public et les interactions sociales à New York. L’installation apparait au coin de la Septième avenue et de Carmine Street évoquant Nighthawks d’Edward Hopper. Les écrans ont envahis le quotidien et deviennent les principaux médiums de communication. De la même manière, la vitrine traversant la table sépare les deux chaises devenant un écran qui connecte autant qu’il isole, et à travers lequel le public communique spontanément.

L’installation interroge le rapport à l’autre, l’isolement social et les situations de co-présence au quotidien à New York. En effet, en invitant chacun à utiliser sa pièce et à s’asseoir à la table, Shani Ha permet des formes expérimentales d’interactions et de communication spontanées entre le public, les passants et les clients. Lorsque deux personnes s’installent à la table scindée, elles peuvent se regarder mutuellement ou décider de regarder leur propre reflet. Ce reflet rappelle que nous sommes de plus en plus centrés sur nous-même et que parfois la présence de l’autre n’importe que dans la mesure où elle confirme notre propre existence. Lorsqu’il s’assoit seul, le spectateur/acteur se trouve face à une table vide et à son reflet dans la vitre évoquant les moments d’introspection, de narcissisme ou de solitude. Une tasse en porcelaine est placée face à chacune des chaises. Toute personne qui décide de s’installer à « Table For Two » se voit offrir un thé à la menthe. Shani Ha fait ainsi référence aux coutumes de convivialité et d’hospitalité du Maghreb et en particulier d’Algérie d’où est également originaire l’artiste. Le sachet de thé porte l’inscription « thé à la menthe » en français au recto et en arabe au verso; questionnant la notion d’altérité au coeur même de la double culture de l’artiste.

L’installation est visible au 1, 7th Avenue South, West Village, New York jusqu’au 14 mars.

Pour en savoir plus sur Shani Ha, cliquez ici.
Photos: Shani Ha et Kevain Delpesche

source: communiqué de presse


Galerie


Laisser un commentaire