The Conran Shop présente le travail de l’artiste Damien Poulain à travers une peinture murale

Lorsque l’on parle de grandes enseignes d’ameublement, de décoration et d’art de vivre, The Conran Shop arrive incontestablement dans le top 3, surtout lorsque l’on recherche une sélection à la fois éclectique et pointue.

En septembre dernier, on apprenait la triste nouvelle du décès de son fondateur, Sir Terence Conran, qui a d’ailleurs été le créateur d’Habitat avant de lancer The Conran Shop. Ce révolutionnaire de la décoration a démocratisé le design et a su, à travers The Conran Shop, mêler pièces iconiques et avant-gardistes pour le plus grand plaisir de nos yeux et de nos intérieurs.

La boutique parisienne, véritable concept-store où les visiteurs aiment y flâner de longs moments pour découvrir la diversité de sa sélection et ses ambiances inspirantes, a frappé fort en invitant l’artiste Damien Poulain. En effet, c’est à l’occasion de la Paris Design Week en septembre dernier que The Conran Shop accueillait cet artiste au talent transversal. Explorant la relation entre le design et l’architecture, le travail de Damien Poulain se développe dans une transversalité influencée par le shintoïsme, les symboles tribaux et héraldiques. Dans sa pratique, il utilise le textile, la peinture à la bombe, la sculpture et des volumes architecturaux pour développer un travail sur les représentations des communautés et les outils de ses croyances.

Pour l’occasion, il signait une peinture murale colorée de 18 mètres de long dans le cadre de sa série « Painting The Territory » (Paris). Cette fresque est une adaptation de l’ensemble des oeuvres nomades réalisées dans les pays et villes dans lesquels il a séjourné. Cette pièce spécifique est composée de diverses oeuvres d’art inspirées par la ville de Paris.

Ses peintures résultent de l’observation de son environnement quotidien, fait d’interprétations de lumières, de la couleur des saisons, de l’architecture et de ces multiples détails qui composent une ville ou un pays. En transposant ses observations sur un mur peint, Damien Poulain les convertit en compositions géométriques et colorées pour créer de la couleur et évoquer de nouvelles émotions.

À cause, ou pour une fois, grâce à la pandémie que nous traversons, le travail de Damien Poulain est encore visible à la boutique de The Conran Shop dans les prochaines semaines. Une raison supplémentaire de se rendre au 117 Rue du Bac dans le 7ème arrondissement de Paris !

En savoir plus sur The Conran Shop et Damien Poulain

 


Galerie


Laisser un commentaire