Towards a poetic morphology par Cloud collective

Towards a poetic morphology par Cloud collective

« Towards a poetic morphology »est une installation éphémère conçue par le réseau d’artistes « Cloud collective » basé dans toute l’Europe. Ils remplissent une petite pièce d’un paysage de lettres, l’ensemble formant un poème de Robert Walser « oppressive light ».

L’oeuvre a été installée à « la fabrique », une ancienne usine de textile, à l’occasion de la 22ème affiche internationale et du festival de graphisme de Chaumont. Un petit sentier invite les visiteurs à explorer les lettres et les formes (formulaires), dans une pièce(chambre) composée de fenêtres dont l’ambiance change constamment en fonction de la lumière du soleil et du temps extérieur.

Pour en savoir plus sur Cloud Collective, cliquez ici.

Tristan


courtesy of designboom


courtesy of designboom


Laisser un commentaire

Commentaires

1
| 20 juin 2011
  1. Par Gabrielle |

    It’s much easier to underatsnd when you put it that way!