Travail sur le système racinaire du blé par l’artiste Diana Scherer

Diana Scherer, basée à Amsterdam, étudie le désir des humains de contrôler la nature à travers sa série « Exercises in Root System Domestication ».

Captivée par le système racinaire, considéré comme le cerveau de la plante par les neurobiologistes, l’artiste Diana Scherer travaille principalement avec le blé pour sa croissance rapide. En cultivant le blé sur un gabarit souterrain, elle peut manipuler les racines pour créer des motifs « tissés ». Diana s’inspire pour ses motifs des structures géométriques des cellules, des flocons de neige et des coquillages.

Le projet combine le design, l’artisanat et la science pour manipuler les plantes afin de former des motifs fascinants, très différents à ce que l’on trouve naturellement.

« Pour les botanistes contemporains, cette matière enfouie est toujours un terrain de recherches, je veux aussi l’explorer et impliquer l’intelligence des plantes dans mon travail. »

Pour en savoir plus : Diana Scherer

Images © Diana Scherer


Galerie


Laisser un commentaire