Turbulences par Pauline Detavernier

Pauline Detavernier est une artiste française spécialisée dans le graphisme et la photographie. Il y a tout juste un an, nous vous présentions son projet Subway’s Alphabets (pour retrouver l’article, cliquez ici), elle revient aujourd’hui avec une série photo intitulée Turbulences.

Cette série, réalisée dans le cadre d’un cours à l’Ecole nationale supérieure d’architecture Paris Malaquais, est une réflexion sur la notion de turbulence. Un jeu sur la profondeur de champ brouille la lecture des dimensions. L’économie de moyens utilisée amplifie ce décalage d’échelles.

Explications de Pauline: « Je me suis intéressée aux turbulences et plus particulièrement à la notion d’échelle qui leur est inhérente. Mon travail a consisté à reproduire des « turbulences » à échelle réduite, sur un objet miniature. J’ai souhaité travailler avec les moyens du bord, convaincue que cette économie de moyens mis en place allait participer à l’effet d’échelle souhaité. S’en est suivi un travail photographique, durant lequel j’ai joué sur la profondeur de champ et les flous pour brouiller les dimensions et donner l’impression d’un espace plus vaste… aussi vaste que l’océan. L’idée était de travailler à l’inverse du tilt-shift, technique qui donne à un paysage réel l’aspect d’une maquette. Mon travail tend également à une opposition entre le côté enfantin de la maquette de bateau et le côté tragique de la catastrophe naturelle qu’elle subit à son échelle. Dans cette optique, la série photographique raconte une histoire, avec un début naïf mais une fin tragique. »

Pour en savoir plus sur Pauline Detavernier, cliquez ici.

source: formulaire de contact


Galerie


Laisser un commentaire