Vanity, Murray Fredericks capture la nature australienne avec un miroir

Au cours de la dernière décennie, le photographe australien Murray Fredericks est devenu un visiteur fréquent du point géographique le plus au sud de l’Australie abritant le lac Eyre, lac salé le plus grand d’Océanie.

Son paysage unique a captivé l’artiste et a inspiré de multiples projets. Le dernier étant « Vanity », où il a réussi à photographier des images surréalistes et magnifiques de la nature environnante. Pour obtenir ces clichés, il a utilisé la technique de longue exposition et un miroir géant (1200 x 1800 mm) qu’il a placé dans l’eau peu profonde du lac, l’eau agissant également comme un miroir. Les photos sont si surréalistes qu’on les croirait retouchées.

« Plutôt que de réfléchir notre propre image, le miroir est positionné pour nous éloigner de nous-mêmes et nous rapprocher de l’environnement, nous encourageant à s’engager avec la lumière, la couleur et l’espace. » explique Murray

En savoir plus sur Murray Fredericks
Photos: © Murray Fredericks

source


Galerie


Laisser un commentaire