Variations, immersion vibratoire au sein du Théâtre du Châtelet par le Collectif Parenthèse

Voilà plus de six ans que l’on suit avec beaucoup d’intérêt le travail, les réflexions et bien sûr les projets qui en découlent du Collectif Parenthèse. Leur crédo ? L’expérimentation autour des pratiques de l’espace et de la ville, mais pas seulement.

Intervention urbaine, scénographie, aménagement intérieur, design… les champs d’intervention de ce groupe d’amis et d’architectes sont multiples mais le rendu est toujours très bien maîtrisé.

En 2016, le Collectif Parenthèse signait une première scénographie nommée « Variations » au sein du Cabaret Sauvage à Paris. Quatre ans plus tard, il réitère dans un nouveau lieu, le Théâtre du Châtelet !

« Et si la musique prenait forme dans le Théâtre du Châtelet, ses notes devenant visibles et palpables. De la vibration des objets matériels ou virtuels se déploient des ondes sonores dans l’espace environnant. Un jeu s’instaure spontanément entre le geste et le son. Frapper, gratter, souffler, amplifier, combiner : tout se lie et se propage.

Pour la 5ème édition de Variations, le Collectif Parenthèse a voulu matérialiser cette immersion vibratoire au sein du Théâtre du Châtelet. La scénographie proposée se développe comme un écho acoustique propageant une onde sonore depuis la scène jusqu’au lustre. La propagation des cercles dans l’air suit le rythme et la forme des balcons de la grande salle sur les 4 étages. La légèreté des notes de musique dansant dans la lumière est symbolisée par des amas de ballons transparents et scintillants.

Composée de 4 grands cercles suspendus, cette scénographie permet d’immerger le duos d’artistes dans leur performance tout en mettant en valeur l’architecture du lieu. Des cadrages caméras sont alors possibles depuis les balcons, autour de la scène, au cœur de l’installation elle-même. Les ballons sont transparents pour ne pas obstruer les cadrages sur les artistes et l’architecture tout en captant des jeux de lumières et de miroitement. Les cercles sont en tubes pvc noir afin de marquer le rythme des balcons. »

En savoir plus sur Collectif Parenthèse
Photos : © Hana Ofangel
Duos d’artistes : Para One x Alexandre Tharaud, Rebeka Warrior x Julian Prégardien, The Hacker x Rodolphe Burger, Viken Arman x Michel Portal


Galerie


Laisser un commentaire