Vertigo, installation d’art permanente pour le nouveau Terminal 3 Paris Orly par Arnaud Lapierre

Arnaud Lapierre a été chargé de concevoir une installation d’art permanente pour le nouveau Terminal 3 Paris Orly, récemment dévoilé. Ce nouveau terminal accueillera 9 millions de voyageurs chaque année.

L’intention de Paris Aéroport était de capturer une dernière fois l’art et de culture française avant leurs voyages. L’œuvre, Vertigo, les prépare à ce décollage : oeuvre unique et pensée exclusivement pour ce terminal, elle s’inscrit dans la volonté de l’aéroport de Paris de faire rayonner le meilleur de la culture française.

Vertigo est un travail polysémique, d’un point de vue esthétique: une colonne en aluminium évoquant la tour de contrôle, la turbine, la projection, le décollage, l’envolée, un totem contemplatif et énigmatique. De l’extérieur, l’installation déconstruit son environnement saturé telle une micro-architecture étrange aux motifs brillants, quand vous entrez à l’intérieur, vous pénétrez un nouveau paradigme, vous êtes coupé du terminal, comme dans une parenthèse abstraite, comme si vous flottiez pendant une courte période, une prémisse au voyage aérien.

Vertigo est une installation de 9 mètres de hauteur, composée de 150 cubes de tailles différentes, placés dans un certain ordre qui crée une ellipse, une sorte de torsion, qui une fois que vous êtes à l’intérieur, vous invitent à regarder vers le ciel et à faire l’expérience du vertige.

L’œuvre est constituée d’un cylindre géant constitué d’une platine en acier dissimulée dans la chape du terminal, d’une structure flexible composée de cubes en aluminium découpés au laser et d’une finition miroir en acier inoxydable, exclusivement polie pour l’installation. Le poids de la structure est de 5 tonnes et 3 années d’ingénierie ont été nécessaires pour faire face aux contraintes du terminal de l’aéroport.

Vertigo n’est pas seulement une sculpture d’art, mais une occasion de donner aux voyageurs de l’aéroport une expérience immersive leur permettant de découvrir une sensation hors du commun. L’installation prend son sens avec le contexte aéroportuaire de la part de Paris Aéroport : c’est un souhait de donner au voyageur un dernier moment de culture en misant sur l’art.

En savoir plus sur Arnaud Lapierre
Photos: Alain Leduc & Gwen Le Bras


Galerie


Laisser un commentaire