L’Addition, Comment pourrons-nous manger ensemble demain ? par Valentin Penault

Valentin Penault est un jeune designer, il a obtenu son Diplôme Supérieur d’Arts Appliqués design responsable et éco-conception en juin 2016. Cette formation lui a permis de se créer une vision personnelle de ce que le design doit apporter à notre société et plus particulièrement à notre environnement.

Par l’intermédiaire de son projet de diplôme, il s’est orienté vers les mutations. Il a confronté la matérialité et les mutations sociales afin de produire des objets utiles avec pour noyau central l’utilisateur. Il imagine une production responsable et sincère vis-à-vis des problématiques actuelles. Un projet intéressant qui méritait bien un focus ! Valentin nous en dit plus sur cette réflexion.

Comment pourrons-nous manger ensemble demain ?

« Cette question n’est pas si anodine lorsque nous savons que notre alimentation est bien différente de celle du siècle dernier. La mondialisation a permis l’importation de cultures et de plats venus des quatre coins de la planète. Nos pratiques alimentaires connaissent de nombreuses mutations qui conduisent à une individualisation de nos repas. Des pratiques, avant tout sociales, émergent et multiplient les profils prenant place à table. Végétariens, locavores, entomophages ou encore flexitariens choisissent des valeurs différentes qui les distinguent dans les assiettes mais également lors de leurs discussions. De plus, ces consommations vont continuer à se développer grâce aux alternatives à la viande, proposant des aliments tout aussi protéinés.

Le projet de Valentin questionne ces mutations sociales et vise à rassembler des individus aux régimes alimentaires divers autour d’une table pour partager un moment ensemble. L’intérêt est d’éviter une séparation sociale du fait de leurs choix de vie et de consommation. L’apéritif dînatoire est un moment où chacun est libre d’être lui-même et de suivre son régime. Il les invite donc à se rendre dans un nouveau type de restaurant, « L’ADDITION ». Ce type de restaurant est adapté à tous. Pouvoir manger ce que nous désirons et partager avec chacun des points de vue éthiques, politiques, environnementaux, sont les intérêts de chaque apéritif. Autour de la table, la différence et la diversité des profils sont affirmées. Grâce à ce service de table exclusivement créé pour ce restaurant, les rituels du repas sont reconstruits autour d’une multiplicité de choix personnels et offrent des mutations fonctionnelles adaptées aux échanges gustatifs.

Les objets sont réalisés en porcelaine de Limoges avec l’aide de l’artiste-céramiste Charly Bonneau. Les pièces ont été mises en forme en polyuréthane pour réaliser les moules en plâtre pour ensuite obtenir les pièces en céramique par coulé-revidé. Chaque contenant est réversible et offre des présentations différentes suivant le contenu. Chacun des profils alimentaires obtient une composition personnelle. Pour identifier la vaisselle, chaque objet est marqué par le logo du restaurant. »

source: formulaire de contact


Galerie


Laisser un commentaire