AKI, paravent par la designer textile Nathalie Van der Massen et l’architecte d’intérieur Charlotte Vlerick

Nathalie Van der Massen et Charlotte Vlerick unissent leurs forces dans un premier projet commun. Les designers Anversoises partagent la même passion pour l’esthétique et l’aspect intemporel du design.

Le duo lance AKI, un paravent qui, en tant qu’objet autonome, fournit un cadre fonctionnel pour l’art textile. Le design stylisé et féminin du paravent montre aussi clairement la stratification du tissu complexe en lin, soie et caoutchouc. AKI est en vente en édition limitée et sera présenté au Stockholm Furniture & Light Fair en février et au Collectible design fair à Bruxelles en mars.

 

Van der Massen et Vlerick se sont inspirés des paravents traditionnels japonais qui ont été utilisés pendant des siècles pour diviser les espaces et créer l’intimité. Le rôle de la lumière et de la transparence ont été pris comme point de départ dans le développement de la cloison de séparation. Leur vision selon laquelle les meubles peuvent aussi être des objets de collection autonomes se reflète clairement dans le design. Chaque pièce est fabriquée à la main en Belgique. Le cadre en noyer est fini avec des détails en laiton fin. Les coins arrondis du cadre sont assemblés par des artisans expérimentés à l’aide d’un procédé manuel à l’aide d’ailettes en bois lâches.

Le développement du tissu pour le paravent fait suite à une étude commandée par l’Institut flamand d’Architecture (VAi) sur la lumière et les possibilités techniques du tissage. Van der Massen a continué à travailler sur les résultats de cette étude pour le développement des textiles. Le tissu tissé a une structure complexe composée de plusieurs couches ultrafines de lin, de soie et de caoutchouc. Les fixations ouvertes du tissu le gardent transparent et léger, et créent un jeu subtil de couleurs. Le tissu pour le paravent AKI est disponible en 2 variantes. Une version abstraite ton-sur-ton appelée Ton et Akua : un dérivé d’une aquarelle originale peinte par Van der Massen. Les tissus ont également été sélectionnés par le Musée du Textile de Tilburg pour leurs archives permanentes. Le cadre est le résultat d’une enquête approfondie sur le ratio et la taille humaine. Les concepteurs ont choisi de jouer avec des panneaux asymétriques proportionnels à l’utilisateur et à l’espace. L’objet peut être placé comme une cloison dans une pièce, ou comme une œuvre d’art autonome.

En savoir plus sur Nathalie Van der Massen & AKI
Photos: © Jeroen Verrecht


Galerie


Laisser un commentaire