Breaking Surface, table composée de bois et de 65 couches de papier par Sophie Hardy

Sophie Hardy se présente comme une jeune britannique voyageuse qui a posé ses valises il y a quelques temps en Suède où elle étudie le design avec une spécialité dans la conception de meubles en bois.

J’ai eu un coup de coeur pour plusieurs de ses créations et particulièrement Breaking Surface, une table qui combine bois de bouleau et papier coloré. En effet, avec Breaking Surface, Sophie s’est inspirée du petit village suédois de Dals Långed pour deux raisons: la disparition de l’industrie papier qui a un jour créé le village et les très nombreux habitants internationaux qui y vivent maintenant. « J’ai voulu utiliser le papier comme un matériau qui représente le potentiel caché et la beauté cachée qui existent dans une communauté multiculturelle, une sorte se superposition de personnes différentes. » explique Sophie.

Elle a formulé son concept en utilisant l’inspiration et le sens qu’elle a découvert dans les interactions avec un artiste syrien nommé Habib Alraii. Ses qualités comme celles des autres sont cachées en raison du manque de communication, d’intégration… Breaking Surface est un synonyme de quelque chose qui a émergé sous une surface. Sophie espère encourager les discussions autour de l’intégration, de l’appréciation et de la célébration des choses qui nous rendent différents.

Les bordures du plateau sont composées de 65 couches de papier coloré et d’un placage en bouleau, tandis que les pieds sont en bouleau massif avec des tiges de soutien en laiton.

En savoir plus sur Sophie Hardy


Galerie


Laisser un commentaire