Café Pista au coeur du quartier Rosemont-La Petite-Patrie, Montréal par Les Ateliers Guyon

Dans la foulé de l’implantation des food trucks à Montréal, c’est sous la forme d’un vélo/invention qu’a pris forme, il y a plus de deux ans, le Pista Café Mobile. Après avoir roulé dans tous les festivals de Montréal, le triporteur du Café Pista a posé ses valises en plein cœur du quartier Rosemont-La-Petite-Patrie.

Le défi : Transposer le concept de café nomade à celui du café sédentaire et garder l’impression du service dans la rue. Le local choisi à l’angle des rues Beaubien et St-Vallier est rempli de charme et d’histoire. Le concept est simple et rafraichissant, créer un espace lumineux, chaleureux et unique où l’intérieur fait référence à l’extérieur.

Après avoir sillonné de nombreuses rues de  Montréal, participé aux grands évènements de la métropole et parcourus un peu plus de 360km pour moudre le café, l’équipe du Café Pista a fait appel aux Ateliers Guyon pour créer un univers unique et familier. Maxime Richard, propriétaire du Café Pista nous raconte : « Le Pista café mobile est un vélo triporteur qui allie l’énergie humaine à la technologie et au plaisir d’un bon café. Le Vélo, complètement autonome de toute énergie externe, nécessite la force des jambes et des pédales pour fournir des grains de café fraichement moulus pour chaque café. »

Le concept du triporteur Pista Café Mobile fut l’inspiration première pour les designers des Ateliers Guyon. Félix Guyon explique: « transposer le concept de l’extérieur à l’intérieur nous est venu instinctivement. Au-delà même de l’instinct, c’était une continuité naturelle avec le concept de base du Café Pista. Nous voulions rendre l’expérience des usagers agréable, sympathique et sans prétention à l’intérieur d’un lieu rafraichissant et lumineux. L’idée était de rendre le Café invitant, comme lorsque les gens s’assoient et déambulent dans un parc, tout simplement. L’intention n’était pas d’amener littéralement l’impression de l’extérieur vers l’intérieur mais d’y aller subtilement avec un design rafraichissant à travers lequel des références volumétriques et fonctionnelles nous rappellent le service de type Food Truck. »

L’espace est divisé en deux sections bien distinctes. D’un côté, une longue banquette, des couleurs douces et rayonnantes mettant en valeur la lumière naturelle qu’offre le local. De l’autre côté, la section service prend place à l’intérieur d’un volume inspiré des containers où le service se fait littéralement comme si on était dans la rue attendant notre commande assis sur un tabouret d’un Food Truck. À l’intérieur de ce volume, le triporteur y trouve même sa place dans un petit atelier où les gens peuvent l’admirer et où il peut être entreposé et réparé à l’occasion. Selon Audrée L.Larose, designer aux Ateliers Guyon : « les clients nous ont bien spécifiés, en commençant le projet, qu’ils aimeraient que le vélo, qui suscite beaucoup d’intérêt dans la rue, soit intégré au design pour que les gens puissent l’admirer. Mais en même temps ils ont souligné qu’ils ne voulaient pas faire de l’espace un lieu destiné au concept du vélo. Nous croyons être arrivés, dans ce projet, à un bel équilibre subtile mais à la fois audacieux entre leur intentions de départ et notre concept d’amener l’extérieur à l’intérieur. »

Pour en savoir plus sur Les Ateliers Guyon, cliquez ici et pour retrouver les précédents articles, cliquez là.
Photos: Éliott Légaré & EGP TechnoVirtuel inc.

source: communiqué de presse v2com


Galerie


Laisser un commentaire