Compte-rendu Biennale Internationale Design Saint-Etienne

Suite à notre article en début de mois pour annoncer l’évènement (pour le retrouver, cliquez ici), notre équipe a eu la chance de découvrir une bonne partie de la Biennale en avant-première.

Cette 9ème édition portant sur le thème « Les Sens du Beau » comporte une programmation IN qui regroupe les expositions de la Cité du design, du Site Manufacture et de tous les grands musées de l’agglomération et une programmation OFF qui se déploie dans la ville ainsi que sur le Pôle métropolitain. Nous n’avons pas eu la chance ou plutôt le temps de découvrir le OFF, mais le IN à lui tout seul, vaut le déplacement !

Ce que l’on retient de la Cité du design / Manufacture:
L’exposition Form Follows Information qui rassemble des créations matérialisant l’invisible. Elle présente des objets dont les contours s’établissent à partir de données sociologiques, de faits scientifiques ou encore de considérations spirituelles. Certaines pièces sont figuratives, d’autres, aux mécaniques plus élaborées, se défont des apparences trompeuses pour révéler d’autres formes de réalités.
L’Essence du Beau, qui montre les différentes possibilités de donner forme à une idée, de sa première expression sur le papier à sa concrétisation finale, en tant que produit prêt à satisfaire les besoins de consommateurs, tout en passant par la nécessaire confrontation aux recherches techniques et au choix des matériaux inhérents à la phase de prototypage. Le visiteur sera immergé dans un dictionnaire composé de produits, un cabinet de curiosités organisé, révélant un certain multiculturalisme grâce aux divers concepts et objets présentés.
L’exposition Vitality 2015 : Beyond Craft and Design, dévoile le nouvel élan de l’artisanat coréen à travers une véritable symphonie d’objets enchanteurs, animés d’une grande vivacité d’esprit, insufflant à la vie quotidienne un éclat qui dépasse les frontières du design. C’est une utilisation de l’espace vital moderne sans précédent, avec ces boîtes expédiées depuis Séoul, que révèlent quarante artisans et designers.
L’exposition Vous avez dit Bizarre ? explore la notion du grotesque contemporain à travers la sélection d’une quarantaine de designers. Codirigée et co-scénographiée par l’artiste néerlandais Bart Hess et l’historienne d’art Alexandra Jaffré, elle réunit des projets de design qui jouent sur les codes du style grotesque pour montrer les implications sociales de nos comportements parfois excessifs.
L’exposition Réserve déboussolée est un voyage à l’intérieur d’un laboratoire qui mêle le son et l’image, l’organique et le numérique. Le son est le coeur : il est de tous les styles, puisant dans le catalogue indépendant de la plate-forme d’écoute 1D touch. Les images, photographiques et sérigraphiées, se répondent à travers les sens, la matière et la musique qu’on voudra en accord, en dissonance, en résonance. Les scénographes d’Inclusit Design articulent cette mise en scène entre les différents médiums. Rythmes, césures, cadences des pas dans des situations d’écoute et de regard. Les designers interactifs d’Avant-Goût Studios développent un programme innovant pour que le visiteur, grâce à ses gestes, puisse interagir avec les oeuvres en éveillant tous ses sens. La main devient un outil d’exploration de ce paysage que complètent la vue, l’ouïe et le toucher. Coup de coeur !
Le Bestiaire offre une véritable bouffée de légèreté et de couleurs. Sous la forme d’une collection de déguisements, ce bestiaire propose aux enfants de se glisser dans la peau d’animaux en tout genre, des plus apprivoisés aux plus sauvages. Comment de simples costumes en papier peuvent-ils transporter l’imaginaire le temps d’une parenthèse enchantée ? Au delà de leur plasticité, c’est la métamorphose comique qu’ils produisent chez les enfants qui donnent sens à cette grande ménagerie.

Ce que l’on retient des autres lieux:
Musée d’Art et d’Industrie, l’exposition Tu Nais, Tuning, Tu Meurs cherche à rapprocher le design et le tuning, deux pratiques que la force des clichés voudrait d’abord nous faire opposer. Or le tuning interroge d’une manière déconcertante la relation à l’objet dans les sociétés post-industrielles. À la lumière du tuning, il s’agit ici de reconsidérer la question du beau et de pointer certaines limites de la culture matérielle, à commencer par celle qui vise à la segmenter en compartiments étanches.
Bourse du Travail, l’exposition Artifact #B propose une sélection de projets issue de près de 500 candidatures internationales. Artifact permet de sentir l’air du temps, de voir les préoccupations des créateurs aujourd’hui ainsi que les formes, les propositions, qui s’en dégagent. Une sélection de projets très variés, formels ou conceptuels, de l’objet industriel à l’idée poétique, dialoguant les uns avec les autres.
Musée de la Mine, lieu incroyable à lui seul, vous pourrez découvrir de multiples installations dont Luminaries par Glithero. Les designers façonnent des structures aux allures de cages qui, en jouant sur l’interaction entre des surfaces vitrées et la lumière, semblent entourer des sources lumineuses pour les capturer. Tandis qu’il se déplace dans ce paysage lumineux, le spectateur voit émerger une réalité alternative, comme un reflet de la fragilité de nos perceptions et de la délicate tension qui se joue entre le tangible et l’intangible. Tout simplement incroyable !
Musée d’Art moderne, l’exposition de Lee Bul présente le travail prolifique et protéiforme d’une des figures les plus importantes de la scène artistique contemporaine coréenne. Dans la salle centrale, les visiteurs pourront pénétrer dans quatre à cinq installations monumentales labyrinthiques produites par l’artiste pour Saint-Étienne. À proximité, seront montrées des oeuvres graphiques réalisées au cours des vingt dernières années ainsi qu’un ensemble de maquettes préparatoires pour ses installations.

Difficile de résumer un évènement aussi dense, cette sélection n’est qu’un petit aperçu de toutes les expositions, les lieux et les acteurs de cette biennale. Alors, pour en savoir plus et surtout pour en découvrir l’intégralité, le mieux c’est encore de s’y rendre !

Pour toutes les infos pratiques sur la Biennale, cliquez ici. Pour voir plus de photos de l’évènement, direction notre instagram en cliquant là et jetez aussi un oeil au blog Aventure Déco, en cliquant ici.

Cité du Design / manufacture:

Exposition Form Follows Information:

No Stop Fourniture par Sophie Vaugarny:

Lampe 75% par Harmonie Henrio

ID Pool – Vista Alegre

La Cuisine par Daria Ayvazova

Exposition Vous avez dit bizarre ?

Neck Plus Ultra par Henrik Vibskov

Luminaries par Glithero:

Lee Bul:


Galerie


Laisser un commentaire