Ctenophores, projet entre artisanat et technologie par la designer Lucie Le Guen

Durant sa résidence d’artiste à l’Ecole Nationale du Verre, Lucie Le Guen a choisi d’explorer l’inclusion de circuits électriques dans le verre. Ce projet questionne les rapports entre artisanat et technologie.

Leidyi et Beroe sont les deux luminaires issus de deux techniques d’inclusions de fils électriques différentes. Ces luminaires sont inspirés des ctenophores (organismes marins bioluminescents). Les techniques de mise en œuvre inédites ont aboutit sur une redéfinition de l’esthétique générale du luminaire. L’artisanat verrier est revu par la technologie et le circuit électrique est révélé comme élément décoratif à part entière.

La lampe Beroe tient son nom du cténophore du même nom (organisme marin bioluminescents). Elle est composée de deux parties soufflées-tournées dans des moules. Le décor apporté à chaud sur le verre emprisonne des fils de cuivre qui permettent ensuite de venir alimenter une led. Cette technique offre une grande souplesse de positionnement des sources lumineuses sur la surface vitrée. Le câble est soit inclus sous des apports, soit coulé dans une baguette de verre qui est ensuite collée à chaud sur le verre. Ce prototype est éclairé avec trois leds haute luminosité, qui génèrent des projections lumineuses dans l’espace. Beroe s’inspire du monde aquatique mais évoque aussi des formes techniques et précises.

La série Leidyi, tient son nom du cténophore Mnemiopsis leidyi, qui en a inspiré la forme. Cette série est issue d’une technique mise au point lors de la résidence. Il s’agit de cueiller une première fois le verre, de fixer sur la canne un ou deux fils métalliques, de cueiller une seconde fois, puis de souffler. En soufflant, le verre s’étire en formant des parois de verre à l’intérieur de la forme. Le métal inclus constitue à la fois le circuit électrique et structure la forme interne du luminaire. Différents traitements à chaud sont effectués de façon à enrichir les effets lumineux. Les luminaires sont éclairés par une led haute luminosité. Chaque lampe émet sa propre projection lumineuse à l’évocation aquatique. Les formes sont faites à main levée. Leidyi est une « série diversifiée », car bien qu’ayant été fait selon les mêmes techniques il est impossible de reproduire un modèle, le procédé étant trop aléatoire. En ce sens, chaque pièce de la série est unique.

En savoir plus sur Lucie Le Guen


Galerie


Laisser un commentaire