Cumulus par Jordi Iranzo, Stefanie Rittler et Nadine Kesting

Réalisée par trois diplômés de l’Université Burg Giebichenstein d’Art et de Design, cette installation à la peau de tissu perméable a été créée pour que les visiteurs se sentent comme à l’intérieur d’un nuage, d’où son nom: Cumulus, A Space For Calm.

Jordi Iranzo, Stefanie Rittler et Nadine Kesting ont réalisé cette structure dans le cadre de leur projet de fin d’études. Élevé au-dessus du sol sur des pieds métalliques, le cocon blanc translucide invite les visiteurs à se placer au même niveau que les branches des arbres à proximité dans un secteur boisé du campus universitaire. La structure, destinée à ressembler à un nuage de pluie, a été recouvert d’un matériau perforé extensible qui expose les habitants à des précipitations plutôt que de les en protéger.

Les trois concepteurs expliquent: « La mission consistait à faire une installation ou une maison en prenant l’inspiration de parasites. De plus, le projet avait pour but d’être une espace calme. Nous avons donc pris l’idée qu’un nuage est un parasite du ciel. Nous avons pensé que quand vous voyez un nuage, il vous fait vous sentir détendu, calme. » Un cadre en acier tubulaire, conçu pour être facilement monté et démonté, a été enveloppé dans un tissu blanc élastique. Un matériau en polyester avec des perforations, conçu par le fabricant de textile allemand 3DEA et qui réagit aux mouvements des personnes à l’intérieur. À l’intérieur du nuage, le corps semble graviter avec une sensation de légèreté, il est le lieu où règne calme. La nuit, des ampoules suspendues à un anneau de métal entourant le plafond émettent une lumière douce. Grâce à la toile, de l’extérieur on ne voit que les ombres et les sons ne sont pas suffisamment clairs pour que l’on perçoive leur origine.

Cumulus a été installé sur le campus en Juillet 2014. Les concepteurs sont maintenant à la recherche de possibilités pour installer leur travail dans les festivals, les musées et les galeries, et explorent les possibilités d’utilisation d’un écran de projection à 360 degrés.

Pour en savoir plus sur Cumulus, cliquez ici.
Photos: Thomas Lewandovski

source


Galerie


Laisser un commentaire