DESIGN >>> Tatoo, Julien bergignat et Patrice Mouille.

Design intelligent.

Le tatou est un animal reconnaissable à ses plaques formant une carapace défensive quand il roule en boule. Ici est né le concept de casque Tatoo … un dispositif de protection pliable pour la tête! La particularité de ce casque réside essentiellement dans sa simplicité et sa facilité d’utilisation.

Ce casque de vélo est très léger et aéré, car il ne consiste pas en un bloc unique, mais dans une multitude de petits coussins qui peuvent se plier et de réduire la matière utilisée pour sa fabrication.
L’intention était de concevoir un objet obtenu par des procédés de fabrication simple pour un montage rapide et faible coût. Le corps du casque est obtenu par découpe et le perçage dans une plaque d’éléments de protection en polypropylène sont ajoutés par moulage de l’EPP (polypropylène expansé). Ce matériau a un pouvoir d’absorption très élevé, il est durable, flexible et extrêmement léger. La structure « à plat » dans toutes les étapes facilite grandement le transport et le stockage des casques.
L’utilisation de Tattoo est très simple, Il suffit de replier les ailes vers l’intérieur et fixez-les avec une pince de pression. Le système qui relie l’oreillette utilise des éléments standard dans le système de fermeture et la courroie. Il est facilement réglable par les installateurs directement intégré dans le casque afin de réduire le nombre de pièces. Les casques de vélo usuels sont gênants, ils ne facilitent pas leur transport et ils deviennent rapidement un bagage encombrant pour le cycliste, le tatoo se range facilement dans un sac!
Le tatoo est pensé pour le recyclage et chacun de ses composants est facilement séparable des autres. En outre, le casque est entièrement fabriqué à partir du même matériau: polypropylène. Le matériau est bon marché, incassable et résistant à la fatigue et à la flexion (charnières), et surtout 100% recyclable.

The tatoo (armadillo) is an animal recognizable with its plates forming a defensive shell when it rolls into ball. Here was born the concept of Tatoo helmet … a foldable protective device for the head! The particularity of this headset consists mainly in its simplicity and ease of use. This bike helmet is very light and airy because it does not consist of a single block but in a multitude of small cushions that can bend and reduce the material used for its manufacture.

Our intention was to design an object obtained by simple manufacturing processes for rapid assembly and low cost. The helmet body is obtained by cutting and piercing in a plate of polypropylene protection elements are added by molding of EPP (expanded polypropylene). This material has an absorption power very high, it is durable, flexible and extremely lightweight. The structure « flat » in all stages greatly facilitates the transport and storage of helmets.

The use of Tatoo is very simple, just fold the wings inward and fix them with a pressure clip. The system that attaches the headset uses standard elements in the fastener and strap. It is easily adjustable by fitters directly integrated into the helmet to reduce the number of parts. The current bicycle helmets are embarrassing, they do not facilitate their transport and they quickly become a cumbersome bagage for the cyclist. With Tatoo, once the person has finished with his bike, he may put the helmet flat and store it in his bag!

Similarly helmets do not anticipate their current recycling end-of life beyond our current consumption reached its limits! Tatoo is thought that each of its components are easily separable from the others. Furthermore the entire helmet is made from the same material: polypropylene. The material is cheap, unbreakable and resistant to fatigue and bending (hinges), and above 100% recyclable.


Laisser un commentaire