Du mobilier urbain en bambou MOSO à Marseille par l’agence D&A et la société SERI

Depuis quelques mois, un ensemble de petits mobiliers urbains parés de bambou orne la cité phocéenne pour le confort de ses habitants. Dessinées par l’agence D&A (Devillers et Associés) développées, fabriquées et posées par la société SERI, leader du petit mobilier urbain, ces structures modulables allient solidité et élégance d’une structure en acier et d’une assise en bambou MOSO®.

Développée dans le cadre d’un appel d’offres, la gamme de petits mobiliers urbains baptisée PACHA représente une solution pérenne pour résister aux intempéries sans accuser les outrages du temps.


© SERI Pacha banc banquette

Cette nouvelle gamme de mobiliers modulables comprend une table de pique-nique, des bancs et banquettes, des chaises et tables basses dans un style contemporain, voire intemporel, avec des finitions de qualité et naturelles. Côté matériaux, la structure est en acier, pour sa solidité et l’assise et le dossier en bambou de chez MOSO® de la gamme Bamboo X-treme®, que l’on vous a présentée la semaine dernière, pour sa durabilité et son esthétique !

« L’entretien constitue l’un des points sensibles d’une assise et nous recherchions un matériau performant qui puisse répondre à cette problématique. Nous avons développé en collaboration avec l’agence D&A une solution technique fabriquée en France qui se démarque par la qualité du piétement en acier et de l’assise en bambou MOSO®, un matériau durable avec une longévité exceptionnelle. Cette solution s’est démarquée sur un certain nombre de points, en particulier la résistance et la durabilité qu’elle peut offrir avec une classe d’emploi 4, mais également sa dureté qui permet par exemple, de minimiser la taille du renfort central du banc, et ainsi, de gagner en esthétisme. » commente Stanislas PHILIPPE, Directeur Commercial chez SERI.

Un procédé naturel et unique de thermo-traitement à 200°C appliqué sur la gamme MOSO® Bamboo X-treme® lui confère la plus haute classe de durabilité possible selon les normes européennes. L’un des grands avantages concerne son faible entretien. Etant donné que les propriétés ignifuges sont obtenues par le procédé de haute densité et le procédé thermique, il n’est pas nécessaire de procéder à un traitement ultérieur pour conserver ses caractéristiques. Résistants aux intempéries, les tasseaux sont également moins sensibles au vandalisme que de nombreux bois d’usage courant grâce à leur dureté.


© SERI Pacha banc

Le choix du bambou MOSO® fait également écho au modèle de fabrication vertueux de SERI. Grâce à sa croissance rapide (jusqu’à 1m par jour) mais aussi parce qu’il dispose de propriétés avantageuses et supérieures à la majorité des bois, le bambou est l’une des alternatives les plus prometteuses pour le développement durable. Sa culture ne provoque pas de déforestation et durant sa croissance, il capte plus de CO2 que l’émission produite durant l’ensemble de sa production et de son transport. Les bambous MOSO® ont un bilan carbone neutre sur l’ensemble de leur cycle de vie.

En savoir plus sur MOSO®, l’agence D&A et SERI


Galerie


Laisser un commentaire

Commentaires

2
| 9 juin 2020
  1. Par Boulloche |

    C est très design très bio très development durable mais aussi très violent grâce aux accoudoirs centraux qui évite qu un sdf puisse s allonger pour ne pas dormir à même le sol.
    Bravo à l agence D&A et dormer tranquille brave gens.

  2. Par Yves |

    Bouloche ! c’est parce que les SDF n’ont pas un bilan carbone neutre…du coup il ne faut pas qu’ils dorment dessus