Exposition anima, carte blanche à Constance Guisset au mudac de Lausanne

La designer Constance Guisset s’est appropriée la nature et la spécificité des espaces d’exposition du mudac, musée de design et d’arts appliqués contemporains, en leur rendant leur première fonction historique, celle d’habitation privée.

Elle reçoit le public dans deux appartements témoins au mobilier identique, l’un aux tons noirs et blancs et le second tout en couleurs.

« Cette ode à la couleur rappelle l’origine même du terme. Le mot latin color vient de celare, cacher. Au Moyen-Âge, la couleur était considérée comme une enveloppe, un déguisement. Habiller les objets de couleurs, c’est leur donner une matérialité, une sensualité.

Dans ces appartements, Constance Guisset pose un double regard sur le mobilier. Dans ses recherches et pour les prototypes, elle privilégie les couleurs neutres pour faire ressortir les caractéristiques formelles de ses objets. Dans l’agencement et la mise en scène d’une même série de produits, elle explore le potentiel de la couleur.

Les couleurs véhiculent également des codes, déclenchent des réactions variées qui influencent notre environnement et notre comportement. Ce dispositif met ainsi à l’épreuve la notion de genre dans le design contemporain. Peut-on parler d’un environnement masculin aux teintes froides, d’un monde plus féminin aux teintes chaudes ? »

La designer n’oublie pas de réserver des surprises au public à travers un parcours ludique et expérimental. L’exposition est visible jusqu’au 15 Janvier 2017.

Pour en savoir plus sur Constance Guisset, cliquez ici et sur anima, cliquez là.
Photos: courtesy of Constance Guisset


Galerie


Laisser un commentaire