Horah, installation lumineuse et cinétique par Raw Edges au Spazio Krizia à Milan

Le studio londonien Raw Edges a transformé une danse traditionnelle israélienne en une installation d’éclairage au Spazio Krizia de Milan à l’occasion du Salone del Mobile.

Appelée Horah, l’installation se compose d’un groupe d’environ 30 lumières dansantes conçues et fabriquées par WonderGlass. Chaque lampe est assemblée à partir de feuilles incurvées en verre moulé, dans un mouvement de pivotement intérieur. Par ce mouvement, l’intensité de la lumière est atténuée et la forme de chaque lampe est constamment transformée, comme si elle respirait.

En poursuivant leur intérêt pour la répétition en série d’objets, les designers ont réalisé que leur mouvement en synchronie renforce la puissance de la répétition elle-même. La synchronisation des éléments a un facteur intrigant et provoque une certaine émotion et fascination. L’individu est attiré par la puissance de la cohésion du groupe et par le fait qu’un mouvement rythmique coordonné renforce considérablement notre attention.

« Aujourd’hui, le design n’a pas besoin de nouveaux abat-jour ou chaises, mais de nouveaux paradigmes de conception. » explique Yael Mer et Shay Alkalay, fondateurs de Raw Edges.

Horah fusionne le matériau, l’artisanat, l’ingénierie et la poésie. Une synchronie parfaite qui s’ouvre et se referme, créant un dialogue entre autant de cercles dansants que d’abat-jour présents dans l’espace. À l’heure actuelle, les lampes ont été faites uniquement pour l’installation, mais les designers espèrent créer une version commercialisable.

En savoir plus sur Raw Edges
Photos: courtesy of Raw Edges


Galerie


Laisser un commentaire