Instead, mobilier brassé par le designer et ébéniste Franck Grossel

La bière, c’est simple : de l’eau, du houblon, de la levure et du malt. Cependant, ce qui ne se retrouve pas dans notre verre représente aujourd’hui une réelle problématique économique et logistique : la gestion des drêches de brasserie.

La drêche est le moût de malt et les autres céréales résultant de la production, son ratio est en moyenne de 300 kg pour 1000 litres de bière brassés. Ces drêches ne sont remployées que partiellement (pour l’élevage, le composte, l’alimentation humaine …). A titre d’exemple, en 2017, 300 millions de tonnes ont fini par fermenter en déchetterie (chiffre basé sur la consommation de bière des Français en 2017, soit 2 Milliards de litres.) Et à l’ère de la surconsommation, Franck Grossel pense qu’il est important de considérer les déchets comme une matière première et de leur offrir une seconde vie.

C’est pourquoi il a eu une brillante idée: réhabiliter ces drêches dans un tout nouveau domaine, le mobilier. À l’issue de ses expérimentations avec ce matériau, il a pu constater une large amplitude de déclinaisons (tables, chaises, lampes, panneaux acoustiques, panneaux de particules …) amplifiée par ses caractéristiques techniques (flexibilité, résistance, malléabilité, imperméabilité …). Au-delà de son aspect écologique, la drêche offre une sensation et une texture nouvelles, transposable à de nombreux domaines d’applications et pouvant même devenir une alternative durable aux panneaux de particules.

La finalité du projet serait d’offrir un cercle de production « fermé », fondé sur la survivance de ces drêches. Celles-ci dépasseraient leur statut de déchet, dans l’idée de réinventer le rapport entre la bière et son consommateur : s’asseoir, s’accouder ou encore s’éclairer de ce que l’on boit.

Comme toute expérimentation avec de nouveaux matériaux, Franck s’est retrouvé confronté à des problématiques de produits et de dosages (type de colle, pourcentage …), de mise en forme (moulage, assemblage, structuration …), de résistance (à l’eau, à la pression, aux chocs, au feu …) ainsi qu’à la cohérence des matériaux et composants utilisés pour respecter la démarche d’éco conception.

Après avoir été diplômé de L’École de Design Nantes Atlantique grâce à ces premiers prototypes, Franck a souhaité créer son entreprise pour entreprendre à plein temps le développement et la logistique de ce projet (récupération en circuit-court, séchage naturel de ces déchets, transformation semi-industrielle…). De nouvelles expérimentations ont été réalisées par la suite pour proposer un produit qui soit 100 % recyclable, résistant, inerte pour l’environnement comme pour l’homme et ayant un bilan carbone le plus bas possible. La phase de développement est presque terminée !!

N’hésitez donc pas à suivre l’avancée de ce travail et sa commercialisation sur Instagram et Facebook.

En savoir plus sur Franck Grossel


Galerie


Laisser un commentaire

Commentaires

3
| 30 octobre 2018
  1. Par Fortin Nadine |

    Bonjour Franck

    Superbe et super , vraiment du mobilier très joli ..ont en rêve.
    Bonne continuation , a vite de voir tous cela rapidement
    cordialement
    Nadine

  2. Par THOMINE |

    Bonjour
    Je souhaiterais recevoir une documentation sur vos réalisation
    Je vous remercie par avance
    Cordialement
    Dominique THOMINE

  3. Par Eric |

    Bonjour,

    Je vous félicite pour votre projet pour la revalorisation de drêche et je suis complètement intéressée.
    Je souhaiterai aussi ci possible de recevoir des astuces pour transformé le drêche en mobilier .
    Merci d’avance
    Cordialement
    Eric