Interview Aequo + Camille Khorram & Écomusée de l’Avesnois, troisième binôme de l’Incubateur French Design

Nous voici déjà vendredi ! Place donc à notre rendez-vous hebdomadaire de l’Incubateur French Design et plus précisément à la rencontre d’un nouveau binôme !

Pour cette troisième semaine, nous partons à la découverte de la maison d’édition Aequo, de la designer Camille Khorram et d’un écomusée, celui de l’Avesnois, dans le Nord de la France.

Cette présentation des binômes à travers ces quelques questions vous permet d’entrer dans l’histoire de leur projet respectif, comprendre leur problématique, découvrir l’univers et les talents de chacun afin de les suivre dans l’avancée de leur travail.

Ainsi, nous remercions Arthur Lenglin d’Aequo, Camille Khorram et Mathilde Trotin, chargée de projets de l’Écomusée de l’Avesnois, d’avoir pris le temps de répondre à nos questions !

Petit rappel avec une présentation succincte :

Aequo est une maison d’édition associative co-fondée par Arthur Lenglin, Tim Defleur et Benjamin Helle, située dans les Hauts-de-France. Elle met en valeur la production locale d’un design moderne de qualité entrant en résonance avec son histoire.

Camille Khorram est designer et enseignante en design produit à l’École Supérieure d’Arts Appliqués et de Textile de Roubaix. Spécialisée dans le domaine du mobilier, Camille Khorram cherche à penser des objets avec lesquels il fait bon vivre.

l’Écomusée de l’Avesnois se compose de deux sites. Il témoigne du patrimoine industriel local autour des thématiques du verre et du textile en plaçant l’homme au centre de son environnement.

Bonjour Arthur, bonjour Camille, bonjour Mathilde, pouvez-vous définir votre travail en une phrase ?

Aequo : Produire un design contemporain à l’image de la région Hauts de France de manière locale et poétique pour mettre en avant la créativité et les savoir-faire présents sur son territoire.
Camille Khorram : Tenter de faire des objets avec lesquels il fait bon vivre aujourd’hui comme demain.
Écomusée de l’Avesnois : Constitué de 2 sites (Musée du Textile et de la Vie Sociale/Atelier Musée du Verre), installés dans des lieux emblématiques de l’avesnois et réunis sous la thématique élargie du travail, l’Ecomusée de l’Avesnois témoigne du patrimoine industriel et artisanal du territoire.

Le design pour vous en trois mots ?

Aequo: narratif, durable et singulier
Camille Khorram: humain, matière et vie
Écomusée de l’Avesnois: témoin, sensible et juste

Si vous étiez un matériau ?

Aequo : le charbon
Camille Khorram : Ce serait un matériau changeant comme un métal qui s’oxyde ou une pierre qui s’érode, j’aime l’idée que les choses évoluent, gardent les marques de leurs histoires.
Écomusée de l’Avesnois : La terre, témoin du passé, permet d’ancrer solidement les racines qui permettent le développement de projets.

Si vous étiez un lieu ?

Aequo : une friche industrielle
Camille Khorram : une brocante ou le sommet désert d’une montagne, le matin, à la sortie de la tente
Écomusée de l’Avesnois : une agora (place publique)

Définissez votre binôme en trois mots

Aequo : Un binôme qui devient un trinôme, une connexion entre design et artisanat d’art, un élargissement de notre rayon d’action au niveau du territoire (l’histoire prend place dans l’Avesnois), un partenariat (premier designer, autre que les fondateurs, à rejoindre l’aventure Aequo), de la matière (le travail du verre n’a pas encore été abordé par Aequo).
Camille Khorram : convivial, stimulant, territoire
Écomusée de l’Avesnois : inspirant, exaltant, motivant


Pouvez-vous nous raconter comment est née votre collaboration ?

Aequo x Camille Khorram x Écomusée de l’Avesnois : Camille Khorram avait travaillé sur un prototype de miroir avec l’Atelier Musée du Verre à Trélon et ce produit était particulièrement apprécié de l’équipe Aequo. Cet objet est le point de départ de la collaboration. Nous avons contacté Camille et lui avons proposé d’aller plus loin dans cette démarche et de l’intégrer à notre collection. L’appel à projet de l’Incubateur French Design était la première étape.
À travers ce projet, Camille apporte à Aequo une nouvelle sensibilité et une touche plus féminine à la direction artistique de la première collection Aequo.

Pourquoi avoir candidaté au programme de l’Incubateur French Design ? Concernant l’accompagnement proposé, quel outil ou service vous est le plus utile ?

Aequo x Camille Khorram x Écomusée de l’Avesnois : De par sa notoriété, l’Incubateur French Design nous est apparu comme étant un tremplin à ne pas louper. Etant une toute jeune maison d’édition, Aequo cherche à rayonner au-delà de son territoire, s’ouvrir des portes dans le monde du design d’édition et le soutien du French Design est une belle opportunité pour aller de l’avant. Les outils de communication et de diffusion proposés par l’incubateur sont évidemment très enrichissants pour le trinôme que nous avons formé. Le French Design nous propose un accompagnement complet, pour nos recherches de financements, définition de nos cibles et stratégie commerciale… C’est un vrai coup de pouce ! La cerise sur le gâteau : un accès au TechShop sur toute la durée de l’incubation.

Quel est votre projet commun ? Quels enjeux cela représente-t-il pour vous ?

Aequo x Camille Khorram x Écomusée de l’Avesnois : Notre projet commun est de faire naître, d’une collaboration tripartite, un objet d’exception en verre. C’est un projet qui veut pousser les limites de chaque acteur et les réunir autour d’une envie commune : exalter le matériau et le savoir-faire grâce au design. L’atelier Musée du Verre à Trélon étant limité par ses équipements, l’enjeu est d’en sortir une production inédite ! Pour Camille, la mission est de réfléchir à l’histoire que l’objet raconte, son lien avec la culture de la région pour qu’il soit justifié aux yeux de la marque Aequo.

Qu’attendez-vous l’un de l’autre dans le cadre de cette collaboration ?

Aequo x Camille Khorram x Écomusée de l’Avesnois : Une expérience humaine qui sera transcrite dans un objet sensible.

À quelle étape en êtes-vous aujourd’hui ?

Aequo x Camille Khorram x Écomusée de l’Avesnois : Le premier chapitre est écrit. L’idée est posée. Les dessins vont se concrétiser avec les premiers essais à l’atelier dès sa réouverture en mars.

Quelles sont vos sources d’inspirations ? Comment nourrissez-vous la réflexion autour de ce projet ?

Aequo x Camille Khorram x Écomusée de l’Avesnois : Nous sommes inspirés par ce qui nous entoure, les paysages, la culture et les gens de notre région. Nous gardons aussi un œil attentif sur ce qu’il se passe globalement dans le design d’édition.

Dans quelques mois, nous retrouverons Arthur, Camille et Mathilde pour faire un point sur l’avancée de leur projet.

Nous vous donnons rendez-vous la semaine prochaine pour l’interview d’un autre binôme !

En savoir plus sur l’Incubateur French Design


Galerie


Laisser un commentaire