Lampe Aérodine, objet hybride, entre luminaire et mobile par Julian Langevin

Lauréat de nombreux prix de design, Julian Langevin intervient dans les domaines du design produit, du mobilier et de l’aménagement intérieur.

Parallèlement à ses collaborations avec des architectes, des startups ou des éditeurs, il développe ses propres recherches axées sur le déséquilibre, l’exploitation détournée de matériaux ou les interactions évoquant le jeu. Son travail tend, au-delà de la fonction, à ré-enchanter le quotidien. Julian nous présente l’une de ses créations pour laquelle on a craqué !

« La lampe à poser Aérodine est un objet hybride, entre le luminaire et le mobile. Sa forme, composée d’une structure légère en acier laqué sur laquelle une fine feuille de chêne est fixée, donne l’illusion d’un équilibre fragile, prêt à se rompre. Le caractère étonnant de cette lampe réside dans le contraste entre ses dimensions et sa surface de contact qui est de l’ordre du millimètre carré. Ainsi, Aérodine utilise des espaces insolites et inhabituels. Elle peut se greffer aussi bien sur l’angle d’une armoire que sur le bord d’un lit, le coin d’une table ou encore le bord d’une étagère. L’ajout de deux contrepoids aux extrémités de la structure métallique crée un équilibre particulièrement stable, à l’image des jouets libellules dont Aérodine s’inspire. »

La lampe Aérodine a été développée pour Cinna et est commercialisée parmi la collection 2016/2017.

En savoir plus sur Julian Langevin


Galerie


Laisser un commentaire