Les lampes Dina et Volé par les designers colombiens de MOAK Studio

Kelly Durango et Mauricio Sanin de MOAK Studio ont créé deux lampes qui nécessitent des actions supplémentaires autres que la mise en marche d’un interrupteur.

La première est la lampe Dina, faite de PLA (filament plastique d’origine végétale), de frêne et de cuivre. Pour que l’utilisateur prenne conscience de la valeur de la lumière, de l’énergie et de l’argent nécessaires pour utiliser la lampe, Dina doit être alimentée en pièces de monnaie pour activer et transmettre le pouvoir de la laisser briller.

Le deuxième prototype est la lampe Volé, fabriquée à partir des mêmes matériaux que Dina, mais les designers ont utilisé le vent comme source d’inspiration. Ils expliquent: « Le vent est une force qui peut être aussi subtile que dévastatrice, c’est le moteur de la nature et ses changements génèrent différents états. En soufflant, nous pouvons être à l’origine de forces légères, de petites tempêtes. » Ainsi, avec un simple coup de vent, la lumière tamisée de Volé peut être allumée ou éteinte.

En savoir plus sur MOAK Studio

DINA

VOLÉ


Galerie


Laisser un commentaire