Marble Shades de l’architecte et designer Sophie Dries et le marbrier Van Den Weghe

Sophie Dries a collaboré avec le marbrier belge Van Den Weghe sur l’idée de dégradé de couleurs dans le marbre.

La société Van Den Weghe a élaboré la recette chimique pour obtenir des couleurs dans la matière et a déposé un brevet de ce processus, sous la direction artistique de Sophie Dries. Il ne s’agit pas de peinture couvrant les veines du marbre mais bien d’une teinte dans la masse, qui laisse révéler les motifs et le reste durable dans le temps. Ces tabourets, tables d’appoint en travertin sont teintés à la main, ce qui rend chacun d’entre eux unique.

Sophie Dries a créé des pièces singulières afin de donner corps à cette innovation esthétique et technique. Elle a choisi de présenter ses pièces en travertin. Les objets sont compacts et usuels en tant que tabourets, bouts de canapé ou chevets. Leur usage est moins à considérer que leur présence, inspirés des sculpture de Brancusi et du polygone mélancolique de Durer, et des variations colorées de James Turell, ces objets évoquent un dialogue entre l’alchimie et les merveilles géologiques, la sculpture et la fonction, la physicalité et l’illusion d’optique.

Cette pièce de Sophie Dries a été sélectionnée pour l’exposition « Le mobilier d’architectes de 1960 à 2020 » qui ouvrira ses portes à La Cité de l’Architecture et du Patrimoine à Paris le 29 Mai 2019 et sera visible jusqu’au 30 Septembre. Plus de 300 pièces de mobilier historique seront présentées parmi lesquelles des créations de Gio Ponti, Jean Nouvel, Norman Foster, Zaha Hadid, Carlo Scarpa… Le commissariat de l’exposition est orchestré par Lionel Blaisse.

En savoir plus sur Sophie Dries et Van Den Weghe
Photos: © Piet Albert Goethals


Galerie


Laisser un commentaire