Matières par Eric Gizard à la Galerie ALB Antiquités

Une collection / exposition en total auto-édition d’Eric Gizard est présentée pour la première fois depuis fin mars, à la Galerie ALB Antiquités à Paris (3 Rue de Lille 75007).

Less is more : telle pourrait être la devise d’Eric Gizard, tant son travail s’apparente à une recherche de l’épure, quasi minimaliste. Désigné créateur de l’année par Maison & Objet en 2005 avec Andrée Putman, sa « marraine », Eric Gizard travaille sur « le sensible et l’invisible ». Pas étonnant qu’il soit si souvent sollicité en Asie, dont il apprécie l’esthétique, notamment en matière d’architecture.
C’est au cours de ses voyages qu’il a ainsi commencé à photographier des détails d’architecture, le plus souvent contemporaine. Il en a rapporté des dizaines de clichés en couleur, d’inspiration très graphique où la lumière joue avec l’architecture. 70 de ses photographies de petit format – 9 x 9 – seront présentées par Antoine Broccardo dans sa galerie. Des clichés qui s’intègrent harmonieusement dans l’espace de la rue de Lille, consacré aux arts décoratifs.

Tout comme le ferait le mobilier dessiné par Eric Gizard : l’idée de présenter ces photos avec la nouvelle ligne conçue par le designer s’est alors tout naturellement imposée. Tables, consoles, lampes et tapis investissent ainsi la galerie, le temps d’une exposition, et constituent un ensemble cohérent, d’une fluidité chère à Eric Gizard.

De cuir, de marbre ou d’aluminium, ses différentes pièces témoignent d’une attention particulière aux matières, qu’il aime associer en de savants télescopages. Un éclectisme en parfaite adéquation avec celui de la galerie qui, depuis plus de 15 ans, défend le design historique, les arts décoratifs modernes et contemporains et des créateurs méconnus des XIXe et XXe siècles.

Pour en savoir plus sur Eric Gizard, cliquez ici et sur la Galerie ALB Antiquités, cliquez là.
Photos: Eric Gizard, Camille Chassard, Didier Delmas, Mathieu Ferrier et Sister Agency.


Galerie


Laisser un commentaire