Monolithe édition, maison d’édition française de meubles et luminaires

C’est notre coup de coeur de la Paris Design Week, on aime tout chez Monolithe édition: sa démarche, ses valeurs, les designers et leurs créations intemporelles… Voici donc une présentation de cette maison d’édition ainsi que sa première collection.

Monolithe édition s’inscrit dans un véritable art de vivre humaniste et hédoniste. La première collection réunit trois designers autour d’un univers qui fait le pont entre dessin et matière. Création plurielle sous le signe de la rencontre et de la simplicité, elle donne naissance à un ensemble cohérent et intemporel.

Un tout composé d’une table en version indoor et outdoor, d’un couple de bibliothèques et de ses serre-livres, de luminaires. Eléments essentiels unis par la force et la sobriété quasi monolithiques d’une collection résolument contemporaine.

Par le dessin et la matière, les créations Monolithe édition s’inscrivent dans la durabilité. La sobriété des lignes autorise la versatilité d’un mobilier et d’accessoires s’accommodant des évolutions de tendances. L’esthétisme épuré souligne le travail de la main. Les matières, choisies pour leur sensualité et leur résistance, révèlent un parti-pris fonctionnel rassurant qui traverse le temps. Sans artifice, la collection se livre avec authenticité. Une gamme de meubles et d’accessoires qui dialoguent dans une atmosphère intime.

Ecrite à plusieurs mains, l’histoire a pour fil rouge la rondeur de ses courbes et la rencontre des matières qui jouent de leur contraste pour mieux révéler leurs atouts : aspect brut de la pierre, délicatesse du verre soufflé, grain de l’ardoise et satiné du laiton, minéralité du marbre et profondeur de l’acajou, se répondent en toute harmonie. Paradoxalement et malgré un dessin fort, Monolithe édition se laisse découvrir autant par la main que par l’oeil.

Plus que l’objet, l’homme est au coeur de la création de Monolithe édition. C’est du design d’usage, pensé pour des intérieurs à vivre. Monolithe édition revendique la fonctionnalité de ses créations durables, faciles à vivre. Née de la rencontre de talents, la nouvelle maison d’édition française souhaite dans l’avenir s’ouvrir à d’autres designers.

L88 luminaires de Julie Pfligersdorffer

Inspirée de l’univers classique des cafés parisiens, la lampe L 88 se compose d’un globe en verre opale blanc sablé autour duquel vient se greffer une structure légère en laiton brossé. Celle-ci permet de suspendre ou de poser la lampe. Tout simplement malin ! La forme ronde semble flotter, comme en lévitation. Diffusant une lumière douce et enveloppante L 88 n’oublie pas sa fonctionnalité essentielle : éclairer.

Klec et Charles & Elie par Piergil Fourquié

Avec ses étagères aériennes reposant sur un bloc de rangement aux formes arrondies, voici une bibliothèque atypique en métal et bois, élégante sous tous les angles. Conçue aussi bien pour s’adosser à un mur que pour vivre dans un espace ouvert, elle est autant fonctionnelle qu’esthétique. Nous cloisonnons de moins en moins nos espaces, que ce soit notre bureau ou notre habitation. La notion de frontières et de délimitations disparait au profit d’une envie d’ouverture et de passages. De ce principe évident, Piergil a créé « Klec », bibliothèque à vivre en toute liberté.

Que serait une bibliothèque sans serre-livres ? Sculptés dans le marbre, « Charles & Elie » se combinent de mille façons et créent aussi bien une alcôve qu’un piédestal pour y exposer des objets personnels. Là encore, l’idée de liberté prévaut, et, avec elle, l’envie de prendre un plaisir ludique à la décoration.

Hansel et Gretel Indoor & Outdoor par Pierre Dubourg

Hansel et Gretel c’est l’histoire de deux tables basses. Jouant sur des combinaisons de hauteurs et diamètres, elles fonctionnent aussi bien seules qu’en duo. L’évidence et le classicisme du dessin est au service des matières et de leur confrontation. À la minéralité d’un marbre de Carrare répond la chaleur d’un chêne clair. Sensualité de la ligne, de la matière. Sur le terrain de la monochromie, le marbre de Marquina et le chêne teinté noir font alliance dans un jeu subtil de mélange des genres.

Dans la version outdoor, de nouveaux éléments s’invitent à cette table des matières : l’ardoise polie fait son apparition et trouve écho dans un plateau en métal à la peinture anthracite texturée. Autre duo, autres sensations : la douceur du marbre Moleanos et le toucher granuleux d’un plateau qu’un givre blanc semble avoir recouvert.

En savoir plus sur Monolithe édition


Galerie


Laisser un commentaire