Moto Guzzi Airtail par Death Machines of London

Les british de Death Machines of London ont le custom et la passion de la moto dans la sang ! Dès l’âge de 12 ans, James, un des fondateurs du garage, a fait un tour sur la moto de son oncle, le coup de foudre a été immédiat !

Son père ne partageant pas du tout l’engouement de son fils, il lui répondit « Motorcycles are death machines, son ». 30 ans plus tard, James ouvre son garage et le nomme Death Machines of London, clin d’oeil à son père. Mais les customs que lui et son équipe réalisent ne sont pas dangereux pour autant, ce sont plutôt des bijoux de mécanique !

Voici la moto Guzzi Airtail, construite sur les vestiges d’une moto Guzzi LeMans mk2 de 1981. L’intégralité de la moto, moteur et boîte de vitesse, ont été démontés, restaurés et inspectés de manière chirurgicale. Le tableau de bord a été aménagé sur-mesure. Tous les composants électriques sont cachés pour assurer un look minimaliste raffiné de l’ensemble. Sa forme unique profilée, sa peinture rouge et blanche avec son réservoir en acier brossé et son cadre qui vient se rejoindre à l’arrière pour former le feu en font toute son originalité et sa beauté ! Pour plus d’infos sur les caractéristiques techniques et mécaniques, cliquez là.

Pour en savoir plus sur Death Machines of London, cliquez ici.

source


Galerie


Laisser un commentaire