Ndao Hanavao, laboratoire d’innovation et de création pour le design social à Madagascar

Ndao Hanavao (Allons innover en malgache) est une initiative locale créée en 2018 par Rubis Mécénat en association avec Vitogaz Madagascar (filiale du groupe Rubis) à Antananarivo, Madagascar.

Laboratoire d’innovation et de création conçu par des designers invités, des jeunes malgaches en formation professionnelle, avec des artisans, ingénieurs et acteurs locaux, Ndao Hanavao cherche à trouver des solutions viables et pérennes, à travers la conception d’objets de design, à certaines problématiques sociétales auxquelles est confrontée la population malgache vivant en grande précarité.

Pour sa première édition, Ndao Hanavao a invité en 2018 les designers français de The Polyfloss Factory, Christophe Machet et Émile de Visscher, à développer le concept de leur machine Polyfloss à Antananarivo, afin de mettre en place de manière pérenne un atelier d’incubation, d’expérimentation et de formation destiné à la transformation de déchets plastiques, problématique locale majeure. Procédé innovant de recyclage du plastique qui s’inspire de la barbe à papa, The Polylfoss Factory permet d’obtenir une laine flexible qui peut être réutilisée de différentes manières sous la forme d’isolant thermique, d’emballage, d’objets de design, et peut également servir aux créations textiles et artisanales, au moulage, et à la conception d’objets à valeur d’usage.

Le laboratoire Ndao Hanavao accueille tout au long de l’année en formation six jeunes adultes malgaches, issus des quartiers défavorisés de la ville, dans le but de les accompagner dans le développement d’initiatives commerciales et collaboratives avec des artisans locaux à partir de la laine Polyfloss.

Parallèlement, Ndao Hanavao invite régulièrement des artistes et des designers à expérimenter avec la laine Polyfloss produite au laboratoire.

Ndao Hanavao a été élaboré avec Benjamin Loyauté, commissaire du projet, et est dirigé sur place par Carine Ratovonarivo, coordinatrice du projet ainsi que Camille de Roffignac, chargée de projet.

La première exposition collective de ce programme est visible à l’Institut Français de Madagascar jusqu’au 10 janvier 2021.

Le laboratoire accueillera l’année prochaine deux nouveaux designers qui se pencheront sur les problématiques locales liées à la gestion des déchets : Alexandre Echasseriau, pour développer des objets de design à partir des savoirs-faire locaux, et Samuel Tomatis, pour mettre en pratique sa technique de transformation des algues vertes en objets et mobiliers.

En savoir plus sur Rubis Mécénat et Ndao Hanavao
Photos : © Henitsoa Rafalia


Galerie


Laisser un commentaire