Nishiki koi sake, bouteille inspirée de la carpe koï par Aya Codama

À l’époque où le saké japonais était livré en fûts et où le riz était une denrée précieuse, les producteurs n’hésitaient pas à couper l’alcool de riz avec de l’eau avant de livrer les magasins afin de maximiser leurs profits.

Et, à leur tour, les boutiques de saké répétaient la même action avant de vendre leur stock aux consommateurs. Cette pratique frauduleuse était tellement banale qu’un terme a été inventé pour lui faire référence: kingyo-shu, ce qui signifie que le saké était tellement coupé à l’eau que les poissons pourraient nager dedans. Mais Imayo Tsukasa, producteur de saké depuis plus de 250 ans n’a jamais participé à de telles pratiques et entretient d’excellentes relations avec vendeurs de saké. La marque a décidé de créer une ligne de saké inspirée de cette épisode important de l’histoire de la confection de cet alcool. En prenant le terme au pied de la lettre, ils ont imaginé une bouteille aux couleurs de la carpe koï et un packaging découpé en forme de poisson, un travail que l’on doit à la graphiste et designer Aya Codama.

Pour en savoir plus sur Aya Codama, cliquez ici et sur le Nishiki koi sake, cliquez là.

source: Spoon & Tamago


Galerie


Laisser un commentaire