Oasis-Gobelin, le nouveau tissu Freifrau suscite l’imagination et joue sur l’utopie des oasis

Imaginez une épaisse forêt tropicale, habitée par de nombreux arbres qui filtrent les rayons du soleil. Un paon agite son plumage et fait la roue, exposant la beauté de sa queue et révélant la richesse de ses couleurs créées par la nature – un spectacle auquel assiste un tarsier suspendu à une branche.

Ce nouveau tissu imaginé par Freifrau Sitzmöbelmanufaktur est la description même d’un conte de fées. En collaboration avec Meisterwerke, en Belgique, ainsi qu’un artiste tatoueur basé à Lemgo, en Allemagne, Freifrau a développé un nouveau tissu Gobelin qui se distingue par la présence de détails contemporains qui équilibrent l’aspect massif du matériau.

Un tissu qui ne représente pas seulement un conte exotique inspiré du royaume animal, mais bel et bien une opulente oasis au sein de laquelle de nombreux animaux cohabitent de façon harmonieuse et en paix. Le motif choisi pour ce tissu Gobelin est né d’une peinture à l’huile réalisée par Christian Trzaska, commandée par la directrice artistique Birgit Hoffmann et l’équipe graphique Bertermann-Winters. L’artiste tatoueur basé à Lemgo a également attiré l’attention de Freifrau suite aux designs qu’il a imaginés pour les skateboards créés par le fils du fondateur de la marque.

Le terme Gobelin était auparavant limité aux tissus fabriqués dans la Manufacture des Gobelins à Paris, dont les produits présentent des motifs si complexes et délicats, tissés avec tant d’attention, qu’ils ont été suspendus aux murs tels des tapisseries. Aujourd’hui, l’entreprise belge Meisterwerke a décidé de donner une nouvelle jeunesse à ce matériau, le remettant au goût du jour en y incluant des détails qui, à première vue, ne semblent pas s’intégrer à la scène globale et attirent donc l’attention.

En savoir plus sur Freifrau Sitzmöbelmanufaktur


Galerie


Laisser un commentaire