Origanids, espaces éphémères pliables faits main inspirés des origamis

Origanid annonce sa campagne de financement Kickstarter dont le but est de lancer la production de ses modèles. Origanid est une marque française qui propose une série d’espaces éphémères pliables faits main, inspirés des origamis en fibres de polyéthylène que l’on peut emporter facilement n’importe où afin de développer son imaginaire.

Ce sont à la fois des refuges, des incubateurs d’utopies et des machines à histoires pliables en Tyvek qui offrent un espace dans lequel on peut déployer sa créativité.

Pour les enfants ce sont des cocons extensibles ludiques dans lesquels ils se construisent, grandissent, se déploient et s’envolent avec leurs personnages de fiction mais aussi des cocons dans lesquels les histoires naissent, se développent et se terminent pour en faire naître d’autres à l’infini. L’Origanid est pour eux une cabane portative, objet indispensable au même titre que la peluche ou le livre car elle est complice de leurs 400 coups, gardienne de souvenirs et échappée vers l’imaginaire. Tantôt cabane d’Hansel et Gretel, de Tom Sawyer ou bien encore des trois petits cochons, les Origanids peuvent être coloriés et ainsi changer de fonction au gré de l’imaginaire de son occupant.

Mais parce que les envies d’ailleurs ne sont pas réservées aux enfants, Origanid s’adresse à tous ceux qui cherchent un endroit pour se reposer le temps d’une sieste au jardin, mais aussi aux artistes en quête d’inspiration et aux solitaires en quête de tranquillité. Leur structure auto-portante permet de les transporter facilement et de les déplier en moins d’une minute n’importe où. Les Origanids sont également imperméables, indéchirables, anti-bactériens, légers, durables et résistants aux UV.

Pour fêter le premier anniversaire de la marque, Origanid a collaboré avec trois artistes : Amandine Delaunay, Antoine Dupire et Pauline afin de proposer en série limitée des modèles illustrés. Tantôt inspirés de la nature, des contes fantastique ou des contes Syriens, tous ont habillé les Origanids de façon poétique et cohérente avec le modèle choisi. Celui Nenets a été créé en collaboration avec la fondation Je veux jouer dont la mission est de créer des espaces de jeux dans les camps de réfugiés syriens. C’est ainsi tout naturellement qu’Amandine Delaunay s’est inspirée d’un conte syrien; Jonas et la baleine pour créer deux personnages entièrement en papier découpé. Elle a utilisé le pli de la tente pour créer une illusion d’optique et une complémentarité entre les deux personnages. Lorsque l’on regarde à droite, Jonas apparaît. Lorsque l’on regarde à gauche, la Baleine apparaît. Ainsi pour chaque modèle illustré par amandine Delaunay, 10 euros seront reversés à la fondation.

Pour en savoir plus sur Origanid, cliquez ici et pour aider au financement du projet, cliquez là.


Galerie


Laisser un commentaire