Reportages Imm Cologne / Maison&Objet par For Interior Living

On est très heureux de vous faire part de ces deux reportages de nos amis et collègues de For Interior Living. En effet, Yohann et Christèle se sont rendus à ces deux salons mythiques en janvier et nous font un joli compte-rendu à travers textes et images. Un grand merci à eux !

Visiter des salons comme Imm Cologne – Living Kitchen ou Maison & Objet, c’est accepter de vivre quelques paradoxes, comme tomber sous le charme d’appareils électroménagers ou se sentir fatigué après avoir passé la journée à s’asseoir…

Commençons par une mention spéciale pour le stand MIELE à Living Kitchen: un des plus impressionnants en taille mais aussi en concept d’agencement, avec sa subtile mais omniprésente déclinaison des motifs du biseau et de la diagonale, poussant le vice jusqu’à laisser la porte d’un four à moitié ouverte pour souligner toute l’architecture d’un mur. Ajoutez un habile jeu de couleurs « Corporate » très chic, noir et blanc et rappels de rouge. Sobre et vertigineux.

Par goût de la simplicité et intérêt pour les matériaux, le fil conducteur de Cologne à Paris a été la surface plane -ou presque- : sujet d’expression inépuisable pour le design, entre ingéniosité technique et traitement des matériaux. Sans souci du sensationnel petite sélection subjective de nos coups de cœur sur la thématique :

Dernier né mais déjà culte : le Four multifonction Slide and Hide de NEFF, dont la porte en s’ouvrant disparait en s’encastrant au dessous de l’appareil.

Hold-up visuel chez FALMEC où les hottes de plafond se font passer pour des éclairages d’une exposition de photographies contemporaines.

Magnétique matière noire chez DUPONTTM : les couleurs foncées Corian® réveillées par la DeepColourTM Technology, qui accroit leur profondeur, intensité, durabilité, résistance et stabilité pour des réalisations encore plus pointues de surfaces sans joint.

Beau et surprenant effet graphique obtenu avec les panneaux acoustiques d’ACOUSTICPEARLS – Wall Cover et Color fields, passant pour d’élégants tableaux en tissus monochromes ou à bandes colorées, épousant murs et cloisons, et rythmant les architectures tertiaires.

À Maison & Objet, c’est chez CONCRETE LCDA que la surface plane s’est magistralement exprimée avec ces panneaux de béton fibré Beton Lege® et Panbeton® pour créer des agencements ou revêtir des murs. La pièce « One Piece » revêtue côté intérieur de cuir jaune par Domeau et Pérès et la lampe « Point de suspension » sont sculpturales. Le coup de cœur des coups de coeur revient à « Multifacet », signé Matali Crasset, un écrin en béton fibré haute performance et étain poli réalisé en collaboration avec les Ateliers de l’orfèvrerie d’Anjou, ou laiton brossé selon la version concernée : #1 saut à champagne, #2 photophore, #3 Soliflore et 4# stèle. De superbes créations sellant des alliances entre savoir-faire innovants et historiques, et matériaux anciens et contemporains.

Du côté des éditeurs de mobilier contemporain, ce sont les pièces intemporelles qui séduisent le plus, avec notamment le grand retour (créations ou pièces existantes dans de nouvelles finitions) des matériaux naturels, ancestraux, nobles, comme le bois huilé, le marbre, le bronze, le verre coloré, qui apportent chaleur, élégance, réconfort -et- touche luxueuse – aux meubles du quotidien. Pour ne prendre que quelques exemples, zoom sur les tables basses : Citons chez LINTELOO, « Isola » en chêne légèrement blanchi avec ses sillons épousant son contour organique rappelant les cernes des troncs d’arbres géants d’Asie du sud-est, « Vanity » avec ces nouvelles plaquettes rectangulaires amovibles en version verre fumé coloré anthracite ou bleu nuit ou kaki, « Miles » nouvelle venue, un ovni très classicisme français dans cette collection néerlandaise, avec son plateau rectangulaire en marbre affleurant au dessus du piètement en noyer d’une belle ébénisterie associant angles arrondis et saillants. Chez PIET BOON, « Kek » avec piètement tulipe en acier, aérien petit bout de canapé ou terrestre table basse dont le large plateau permet d’admirer toutes les irrégularités des veines dont le marbre est constitué.

Petits Bonus de nos reporters:


Galerie


Laisser un commentaire