Résidence Hand in Hand de Dimitry Hlinka au NTCRI de Taïwan

Déjà présenté pour sa table basse Glitz (pour retrouver l’article, cliquez ici), l’artisan designer Dimitry Hlinka a réalisé 3 nouvelles créations avec des artisans taïwanais durant la résidence Hand in Hand au NTCRI de Nantou, Taïwan (sous la direction de Patricio Sarmiento).

La région de Nantou est réputée pour son artisanat local : bambou, céramique, tressage, teinture, sont autant de compétences que l’on découvre sur place. Durant ces trois semaines, Dimitry a eu l’opportunité de rencontrer les meilleurs artisans de Nantou et peut-être même de Taiwan. Fiers de leur savoir-faire traditionnel, ils n’en demeurent pas moins curieux des possibilités, techniques et formelles, offertes par l’échange culturel de la résidence Hand in Hand. Ces échanges ont donné naissance à trois pièces: bamboo desk, translucent stone et caliber 3D, elles ont été dessinées puis réalisées en 1 mois sur place, elles restent des prototypes qui nécessitent des améliorations.

Bamboo desk – Lin Jiang-Cheng est un personnage haut en couleur, riche d’un savoir-faire qui traverse les frontières. Il est maître bambou dans la région de Nantou. En observant les possibilités mécaniques du bambou, Dimitry a réfléchi à un principe d’assemblage dans le but de générer des structures légères, cintrées à chaud. Une technique que Lin Jiang-Cheng maîtrise parfaitement.

Ce meuble reprend la typologie d’une console, légèrement moins haut et un peu plus large, ce qui permet également de l’utiliser comme bureau. La structure a été pensée afin de proposer un rangement sous le plateau. Le piètement est composé de deux calibres identiques qui « s’emboitent » afin d’obtenir la structure. Le plateau est constitué d’une plaque d’ardoise tressée positionnée sur la courbe afin de faciliter le cintrage de la matière et permet d’harmoniser l’usage de la pierre à la structure de bambou. L’assise reprenant le principe d’assemblage du meuble est en cours de réalisation.

Translucent stone – Ce luminaire réalisé en collaboration avec Wang Kai Ho, met en valeur la structure interne du bambou par une coupe longitudinale. Le nœud et le diaphragme visibles permettent de créer une zone tampon entre la base de la lampe et le système électrique. La partie supérieure est obtenue par cintrage. La pierre est utilisée pour sa finesse et sa transparence permettant une lumière diffuse.

Caliber 3D – Bambou, impression 3D.

Pour en savoir plus sur Dimitry Hlinka, cliquez ici.


Galerie


Laisser un commentaire