Retour en images sur la Biennale Internationale Design Saint-Etienne

Comme vous le savez déjà, nous étions à l’ouverture de l’évènement les 8 et 9 mars derniers. Pour ceux qui nous suivent sur les réseaux sociaux (Instagram et Twitter), vous avez eu la chance d’en voir un bel aperçu.

Cette 10ème édition est tout à fait étonnante et passionnante, tout d’abord la thématique vaste « Working Promesse, les mutations du travail » assurait d’ores et déjà un traitement multiple et une approche différente selon chaque intervenant. Et c’est le cas ! Ce qui offre aux visiteurs une palette riche de réflexions et d’échanges.

Cette édition se démarque vraiment des précédentes, très peu d’objets, c’est à notre imagination que tous les thèmes du IN font appel et ce n’est pas pour nous déplaire. Nos coups de coeur de cette biennale sont:

-« Extravaillance, Working Dead » avec Didier Fiuza Faustino, Alain Damasio, Norbert Merjagnan et Zanzibar (vous pouvez d’ailleurs lire un article très intéressant sur le sujet)
– Panorama des Mutations du Travail (pôle recherche de la Cité du Design)
– Détroit, ville invitée d’honneur avec Shiftspace, Footwork et Out of Site
– Musée d’Art Moderne et Contemporain avec les 3 expositions: Peter Martensen, Popcorn – art, design et cinéma et Jaume Plensa.

L’ensemble de la biennale est à voir ! Nous n’avons pas eu le temps de faire le parcours OFF qui prend place dans toute la ville et même au-delà et semble tout aussi prolifique et intéressant que le IN.

On vous propose de découvrir en images notre visite de ces deux jours, mais la thématique étant très peu voire pas du tout sur l’objet, il faut s’y rendre pour vraiment comprendre chaque installation. Vous avez jusqu’au 9 Avril 2017 pour vous découvrir la biennale, alors foncez !!

En savoir plus sur: Biennale Internationale Design Saint-Etienne
Photos: © Journal du Design

Panorama des mutations du travail

Cut & Care – A chance to Cut is a chance to Care

Atlas subjectif du paysage du travail

Extravaillance, Working Dead

Detroit – The Mothership

Smartflower EDF

Musée d’Art Moderne et Contemporain


Galerie


Laisser un commentaire