Révélation de la création « Tiny » par Thomas Merlin et Sanijura, dixième binôme de l’Incubateur French Design

Nos présentations hebdomadaires des productions de l’édition 2019 de l’Incubateur du French Design touchent à leur fin. En effet, la promotion 2020 est déjà lancée et nous vous partageons aujourd’hui l’avant-dernière création, fruit du travail du dixième binôme composé du designer Thomas Merlin et du fabricant Sanijura.

Nommée Tiny, elle est bien plus qu’un simple meuble de salle de bains, c’est comme une micro-architecture de 2m2 intégrant un point d’eau, du rangement et un chauffage à destination des pièces d’eau les plus petites. Car, comme son nom l’indique (« tiny » signifie « minuscule » en anglais), elle est la solution parfaite pour les espaces réduits ! Ce mobilier est à la fois fonctionnel et esthétique grâce à son cadre métallique, son armoire en noyer massif, son éclairage LED et sa robinetterie en métal laqué noir.

Tiny combine à la fois un espace ouvert, comprenant le miroir et l’évier, et une zone fermée pour le rangement. Enfin, un élément très bien pensé par le binôme et intelligemment dissimulé se trouve dans la porte de la colonne ! En plus d’intégrer un miroir, elle cache un chauffage à rayonnement, répondant parfaitement au souci d’optimisation d’espace. Thomas Merlin et Sanijura signent un concept innovant avec Tiny, offrant une solution pratique et esthétique d’aménagement des salles de bains les plus étroites !

Pour ceux qui souhaitent se replonger dans l’historique du binôme, dans la genèse et la vie du projet, une petite piqure de rappel avec l’interview en début d’incubation et son avancée à mi-parcours.

Notre toute première interview :

Bonjour Pascale, bonjour Thomas, pouvez-vous définir votre travail en une phrase ?

Pascale: Nous imaginons ensemble comment rendre la vie plus douce et plus belle dans la salle de bains
Thomas: Honnête.

Le design pour vous en trois mots ?

Pascale: Audace / Fonction / Cohérence
Thomas: Less / Is / More

Si vous étiez un matériau ?

Pascale: De la soie car elle est douce, chaude et solide.
Thomas: Le bois bien entendu.

Si vous étiez un lieu ?

Pascale: La lune, car on y rêve tout en dominant le monde…
Thomas: La Forêt de Saou (dans la Drôme)

Définissez votre binôme en trois mots

Pascale: Écouter / Tâtonner / Matérialiser
Thomas: Rencontre / Challenge / Rebond

Pouvez-vous nous raconter comment est née votre collaboration ?

Pascale et Thomas: Nous nous sommes rencontrés lors du Speed Dating Design Objet 2018 organisé par Le French Design. Nous avons eu un bon échange sur le bois lors de notre discussion. Puis, notre collaboration est née autour d’un challenge que les deux parties avaient envie de relever : comment équiper une salle de bains minuscule tout en innovant certaines fonctions ?

Pourquoi avoir candidaté au programme de l’Incubateur French Design ? Concernant l’accompagnement proposé, quel outil ou service vous est le plus utile ?

Pascale et Thomas: Le besoin impérieux de renouveler notre approche design combiné à la volonté pleine de curiosité de rencontrer des talents en devenir rendait la proposition du French Design très attractive. Cet accompagnement nous a été proposé dans le cadre de notre engagement auprès de l’Ameublement Français.
L’outil le plus utile reste l’organisation du Speed Dating Design Objet.

Quel est votre projet commun ? Quels enjeux cela représente-t-il pour vous ?

Pascale et Thomas: Le projet s’articule autour d’un projet innovant développé par Sanijura, il s’agit de proposer un aménagement de salle de bains n’excédant pas 2m² sans sacrifier le confort, ni le rangement. Ainsi, nous parlons à la fois de produit, d’agencement d’espace et d’ergonomie.
C’est un enjeu important pour Sanijura, car les évolutions démographiques et l’urbanisation changent la surface des habitats, tandis que les consommateurs sont de plus en plus exigeants en matière de confort. L’innovation est donc au cœur de nos préoccupations.

Qu’attendez-vous l’un de l’autre dans le cadre de cette collaboration ?

Pascale et Thomas: C’est toujours mieux de travailler à plusieurs, l’idée est de mutualiser nos compétences et de croiser nos univers. Comme toute relation avec un designer, en tant qu’industriel nous cherchons à être poussés hors de nos zones de confort, à oser des approches non « endémiques » à l’entreprise.

À quelle étape en êtes-vous aujourd’hui ?

Pascale et Thomas: Le concept est assez bien décrit, il nous reste maintenant à mettre les bouchées doubles !

Quelles sont vos sources d’inspirations ? Comment nourrissez-vous la réflexion autour de ce projet ?

Pascale et Thomas: La source d’inspiration principale est la porte: ouvrir, découvrir, tirer, pousser, cacher… Les autres sources d’inspiration sont l’hybridation des influences venues des univers du design, de l’art contemporain, des voyages et de l’observation de nos milieux de vie.

Où en était le projet de Sanijura et Thomas Merlin à mi-parcours :

Dessin de l’environnement du projet par Thomas Merlin

Dessin de l’environnement du projet par Pascale Delplace

Bonjour Thomas, bonjour Pascale pouvez-vous nous donner le nom du projet, sans donner la typologie de l’objet ?

Thomas et Pascale: « TINY »

Décrivez l’environnement du projet en 3 mots :

Thomas Merlin: Compact, Contour, Confort
Pascale Delplace: Gain de place, Ergonomie, Art Deco

Quels sont les matériaux utilisés pour le projet ?

Thomas et Pascale: noyer massif, métal, laque, miroir.


Nous espérons que cette dixième et avant-dernière révélation vous a séduits et intéressés. Restés connectés, dans quelques jours, nous vous dévoilerons la création d’un nouveau binôme !!

En savoir plus sur l’Incubateur French Design


Galerie


Laisser un commentaire