State of Possessions, série de lampes par Pierre Castignola

Pierre Castignola, designer français basé aux Pays-Bas, nous a contactés afin de nous présenter l’un de ses projets de diplôme, réalisé à la Design Academy Eindhoven.

“State of Possessions” est une série de lampes qui explore la relation que nous entretenons avec les objets. Elle est basée sur une recherche autour de notre relation en tant qu’humain par rapport aux objets que l’on possède. Ces lampes visent à redéfinir notre relation prédéfinie par l’industrie afin de permettre à l’utilisateur d’avoir une interaction plus complexe et intime avec son objet en l’humanisant.

Cette série vise à faire évoluer la perception que nous pouvons avoir à leur égard. Un changement où l’objet ne s’adapte pas au besoin de l’homme mais le besoin de l’homme s’adapte en partie au besoin de l’artefact. Aller à l’encontre de la norme de l’industrie en matière d’efficacité d’utilisation pour relier l’aspect humain à un produit. Créez une émotion plutôt qu’une fonction. Autoriser l’utilisateur à avoir une relation avec l’objet. Avec l’obsolescence programmée, les objets sont dans notre vie pour un temps limité. Ils ne nous survivront pas et nous le savons. Nous nous en moquons, nous ne prenons pas le temps de les réparer, nous les remplaçons simplement.

Le projet à été présenté au public au G18 Design Academy Graduation Show prenant place durant la Dutch Design Week 2018, il y a quelques jours.

En savoir plus sur Pierre Castignola
Photos: Pierre Castignola


Photo: Femke Rijerman


Galerie


Laisser un commentaire

Commentaires

1
| 6 novembre 2018
  1. Par prodhomme |

    bonjour je voulais savoir de quand date cette série de lampe de Pierre Castignola, State of Possessions,