L’art de rédiger un CV à la fois simple, efficace et attractif

Aïe, aïe, aïe, le parcours professionnel est semé d’embuches et les deux premières a surmonter alors qu’on n’est même pas encore employé sont bien la lettre de motivation et le curriculum vitae !

Quand on y réfléchit, la rédaction d’un CV c’est un peu synthétiser sa vie sur une feuille A4, ça a de quoi en angoisser plus d’un ! Et c’est surtout loin d’être simple… tant sur le fond que sur la forme. Mais rien ne sert de paniquer non plus, il suffit d’avancer étape par étape en hiérarchisant les données que l’on souhaite intégrer dans le document.

On commence donc par sélectionner les informations essentielles et les rubriques dans lesquelles on va les intégrer (compétences, centres d’intérêt, activité professionnelle…), puis gérer la mise en page et le design du cv (choix de la typographie, couleurs, présentation horizontale ou verticale…)

Je ne m’inquiète pas trop pour le côté mise en forme, la plupart d’entre vous êtes créatifs et vous prendrez surement plaisir à tuner votre CV sur la suite Adobe ou même carrément à le transformer en paper art ou en vidéo pour les plus motivés et imaginatifs. Rappelez-vous, il y a quelques années, nous vous présentions les CVs originaux d’un photographe et d’une communicante. Les présentations et mises en page peuvent être infinies, seule notre imagination sera la limite !

Pour les autres, pas de panique, on peut se contenter d’un simple logiciel de traitement de texte et d’une typo Arial, ça fonctionne très bien et parfois, c’est même préconisé d’aller à l’essentiel sans trop de fioritures ! Tout dépend du secteur, du poste visé… Mais ce qui est certain, c’est qu’il faut arriver à capter le regard et l’intérêt du lecteur (il se dit que les recruteurs passent en moyenne 6 secondes (!!) sur le document pour effectuer un premier tri…). Donc mieux vaut opter pour un look minimaliste où les informations essentielles vont bien être mises en avant.

Il peut être intéressant de modifier son CV en fonction du poste auquel on postule en hiérarchisant ses informations afin de correspondre au mieux à l’annonce. Bref, faites le tri, dressez une liste de vos expériences professionnelles, mettez uniquement les données qui coïncident avec l’offre et homogénéisez le tout afin que votre CV soit à votre image: beau et incontournable, rien que ça ! Ah oui, point important, on reste honnête car mentir sur son CV est possible, mais ça finit toujours par nous rattraper… alors mieux vaut éviter !

Une fois cette étape effectuée, il vous restera la lettre de motivation, c’est pour certains une autre source de stress et d’angoisse de la feuille blanche, mais comme le CV, il suffit d’être clair, concis (aller à l’essentiel) et de suivre quelques règles basiques. Si vous êtes encore frileux à l’idée de rédiger seul votre CV, certains sites internet proposent des modèles, vous pouvez vous en inspirer pour la forme.


Galerie


Laisser un commentaire