pictoresq, faire rêver, mais d’un rêve accessible

Découvert il y a peu, pictoresq est un magazine en ligne qui présente des séries mode Homme et Femme. Originalité et force du concept, les personnes qui y figurent sont « réelles », appelées « les enfants terribles », des mannequins non professionnels qui ne manquent pas d’impertinence.

Ils sont photographiés par des professionnels dans des lieux d’exception et portent des vêtements de créateurs, de vintage et de particuliers que vous pouvez acheter en un clic.
Stéphanie et Domitille sont les fondatrices de pictoresq. Après un passage en classe préparatoire littéraire, elles se sont rencontrées sur les bancs de l’Ecole Supérieure de Commerce de Paris. Stéphanie s’est orientée vers le monde de la finance et des startups, Domitille a travaillé en marketing et au commercial dans des grandes maisons de luxe françaises.

Ce que disent les fondatrices: « Les enfants terribles sont nos mannequins non professionnels. Ils ont une élégance naturelle et ne manquent pas d’impertinence. Ils ne sont pas habitués à l’exercice des séances photos et pourtant s’y prêtent avec une aisance déconcertante. Les enfants terribles sont des amis dont nous admirons la signature, l’aura, mais également des personnes croisées dans la rue, dont l’élégance et le naturel nous ont frappées. Nous aimons qu’ils ne viennent pas maquillés, parfois mal coiffés, ou après une soirée arrosée, qu’ils explosent de rire entre deux prises. Nous aimons leur naturel. »

Croire en la beauté brute, sans artifice. Dans un monde ou le e-commerce rime avec volume, packshots, coupe les visages et allonge les corps, pictoresq replace la réalité au centre et ça fait du bien ! Nous, à la rédaction, on est fan !

Pour découvrir pictoresq, cliquez ici et pour avoir une dose régulière de belles choses dans votre fil d’actu Facebook, cliquez là.


Galerie


Laisser un commentaire