Please Touch the Art par Jeppe Hein

Comme si New York n’avait pas assez d’oeuvres d’art, la ville compte maintenant une exposition publique et ludique. À Brooklyn Bridge Park, l’artiste danois Jeppe Hein vient d’ouvrir Please Touch the Art.

Son exposition, la plus complète jamais présentée dans un espace public aux États-Unis, se compose de 18 œuvres interactives qui sont à la fois amusantes et surprenantes. L’exposition comprend trois corps distincts de travail. Appearing Rooms se compose d’une série de « chambres » avec des murs qui apparaissent et disparaissent sous forme de jets d’eau verticaux. La sculpture d’eau défie les visiteurs de se déplacer dans les « chambres » sans toucher une goutte d’eau.

Mirror Labyrinth est une installation à grande échelle qui se compose de poteaux verticaux en acier inoxydable avec une finition en poli-miroir. Espacés à équidistante les uns des autres, les poteaux forment trois arcs rayonnants. Bien que la largeur de chaque élément vertical soit la même, les hauteurs varient. L’artiste les a créés délibérément de cette façon pour imiter l’horizon de Manhattan.

Enfin, le troisième corps de travail peut être vu dans le parc et il est appelé Modified Social Benches. Seize bancs rouges du parc ont été tordus et pliés en réponse au paysage du parc. Hein voulait réinventer la façon dont nous avons pensé le banc classique de parc. Ils sont à cheval entre des sièges fonctionnels et des objets d’art excentriques, Hein invite les visiteurs à prendre conscience de l’acte d’être assis.

Vous avez presque une année complète pour profiter de ces oeuvres/installations fantaisistes, Please Touch the Art est visible jusqu’au 17 Avril 2016.

Pour en savoir plus sur Jeppe Hein, cliquez ici.
Photos: James Ewing, Nicki Sebastian


Galerie


Laisser un commentaire